Coton hebdo

Le coton avance après des inondations aux Etats-Unis


AFP le 23/03/2019 à 10:20

Le cours du coton échangé à New York a progressé cette semaine en raison d'inondations au Etats-Unis risquant de retarder les semis américains dans les zones sinistrées.

La livre de coton pour livraison en mai, la plus échangée, a clôturé à 76,58 cents vendredi, contre 75,50 cents en fin de semaine dernière à la clôture (+ 1,43 %). « La crainte principale (des marchés) est liée au retard que vont prendre les travaux d’ensemencement après les inondations dans le sud des Etats-Unis et sur une partie du Midwest », ont affirmé les analystes de Commerzbank. Ces inondations historiques ont entraîné la mort de plusieurs personnes et causé des dégâts estimés à plus d’un milliard de dollars dans le Nebraska.

« Les semis commencent en avril et il n’est pas certain que l’eau aura disparu à ce moment-là », ont ajouté les analystes de Commerzbank.

Sur le front commercial, les commandes de coton américain par l’étranger se sont affichées lors de la semaine terminée le 14 mars à 180 900 tonnes, d’après un rapport du ministère américain de l’agriculture (USDA) publié jeudi.

« Les expéditions de coton sont à un niveau très correct de 366 700 balles », a par ailleurs signalé Peter Egli de Plexus Cotton. « Cela reste toutefois en-dessous des 400 000 balles nécessaires pour parvenir aux attentes du ministère », a-t-il ajouté.

L’indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d’Orient, s’affichait à 84,65 dollars les 100 livres jeudi, contre 84,30 dollars la semaine précédente (+ 0,42 %).