Euronext

Le colza étale, faute d’éléments nouveaux


AFP le 02/12/2019 à 15:49

Les prix du colza n'évoluaient pas, ou presque pas, lundi après-midi, faute d'éléments nouveaux susceptibles de faire bouger le secteur des oléagineux.

À la Bourse de Kuala Lumpur, l’huile de palme, souvent susceptible d’influencer les cours du colza, était sans direction, rebondissant sur l’échéance rapprochée mais en recul sur les contrats plus lointains, en raison de chiffres décevants pour les exportations. Gautier Maupu, analyste chez Agritel, évoquait un « mouvement de prise de profits » pour cette matière première. Les opérateurs attendaient pour l’après-midi, un rapport sur la production de colza du ministère australien de l’agriculture.  En fin de semaine, un rapport de Statcan (office statistique canadien) sur le canola (colza OGM canadien) sera également scruté par les acteurs du marché.

Peu avant 15h30 (14h30 GMT), la tonne de colza regagnait 25 centimes d’euro sur l’échéance de février à 390 euros et était inchangée sur l’échéance de mai à 386 euros, pour un peu plus de 1 500 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.