Chicago

Le blé recule avec la hausse du dollar


AFP le 05/03/2020 à 09:32

Les prix du blé coté à Chicago ont reculé mardi, lestés par la hausse du dollar et par un repli technique après être montés la veille. Le maïs et le soja ont en revanche progressé. Au lendemain de la baisse surprise des taux d'intérêt annoncée par la Réserve fédérale, le dollar s'appréciait face à un panier de devises étrangères, les acteurs du marché anticipant désormais des mesures similaires de la part des autres grandes Banques centrales.

Cette hausse du billet vert a pesé sur le blé, libellé en dollar, le rendant moins attractif pour les acheteurs munis d’autres monnaies.

Par ailleurs, les rumeurs ayant circulé mardi sur le marché selon lesquelles la Chine serait intéressée par l’achat de blé américain n’ont pas été confirmées mercredi, fait observer Kathleen Murphy de CHS Hedging.

Le blé a aussi pu être pénalisé par un repli technique après être monté mardi, observent plusieurs analystes.

De son côté, le soja a notamment bénéficié de l’annonce par l’Argentine d’une hausse de 3 % des taxes à l’exportation, ce qui rend l’oléagineux coté à Chicago plus compétitif. Par ailleurs, le pays sud-américain « n’a pas modifié ses taxes à l’exportation sur le maïs et sur le blé », note Brian Hoops de Midwest Market Solutions. « Cela devrait profiter aux ventes de maïs argentin aux dépens du soja », estime l’expert.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,8500 dollars contre 3,8125 dollars à la précédente clôture (+ 0,98 %). Le boisseau de soja pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 9,0725 dollars contre 9,0350 dollars la veille (+ 0,42 %). Le boisseau de blé pour livraison en mai, le plus actif, a fini à 5,1825 dollars contre 5,2725 dollars mardi (- 1,71 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.