Euronext

Le blé rebondit, contexte monétaire en amélioration


AFP le 22/09/2020 à 14:25

Les prix du blé connaissaient un rebond, mardi à la mi-journée, favorisés notamment par une baisse de l'euro face au dollar, au lendemain d'une journée dominée par l'inquiétude que suscite l'évocation de nouvelles mesures de confinement, notamment en Europe.

Peu avant 13h30 (11h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 1,25 euro sur l’échéance de décembre à 194,50 euros, et d’1 euro sur l’échéance de mars à 194 euros, pour un peu plus de 19 000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, progressait d’1 euro sur l’échéance de novembre à 171 euros, et de 50 centimes sur l’échéance de janvier à 172,50 euros, pour environ 350 lots échangés.

L’Égypte a profité du recul des prix observé lundi pour lancer un nouvel appel d’offres pour chargement fin novembre, avec à la clé une probable domination des marchandises originaires du bassin de production de la mer Noire, a estimé le cabinet Agritel dans une note publiée mardi.

En Europe, malgré tout, la France domine toujours les exportations, selon les derniers chiffres communiqués par Bruxelles, avec 1,17 million de tonnes cumulées depuis le début de la campagne, devant la Lituanie, à 772 500 tonnes, qui confirme ainsi la belle récolte des pays baltes, très agressifs sur des débouchés clés de la France, comme l’Algérie.

Ce pays demeure la principale destination des blés européens, à près de 710 000 tonnes, devant l’Arabie Saoudite, à 483 400 tonnes, la Chine et le Nigeria, tous deux à près de 395 000 tonnes, selon des chiffres cités dans une note du cabinet Inter-Courtage.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.