Euronext

Le blé poursuit son rebond, soutenu par les incertitudes climatiques américaines


AFP le 16/05/2019 à 16:43

Les prix du blé poursuivaient jeudi après-midi le rebond entamé en début de semaine, sur fond d'inquiétudes sur les cultures américaines.

« Les prévisions météo n’apportent aucun espoir de semis rapides et conséquents et les fonds continuent à racheter, tandis que les analystes essayent de calculer l’impact de cela dans les bilans », commentait le cabinet Inter-Courtage dans une note.

La hausse s’essoufle toutefois, à la Bourse de Chicago, notait le cabinet Agritel. Mais il estimait que le mouvement de hausse était susceptible de reprendre de plus belle, compte tenu de prévisions météorologiques « qui laissent entrevoir une reprise de l’activité pluvieuse sur la Corn Belt la semaine prochaine », et donc de nouveaux retards dans les semis de maïs et de soja.

« Nous assistons à un contraste entre la situation aux Etats-Unis, et globalement avec le reste du monde où les perspectives de production pour la prochaine campagne demeurent excellentes », concluait Agritel.

Peu avant 16 h (14 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé progressait légèrement, de 50 centimes d’euro sur l’échéance de septembre à 172,50 euros et de 25 centimes sur le contrat de décembre à 176,25 euros, pour un peu plus de 13 000 lots échangés.

À l’inverse, la tonne de maïs, elle, reculait un peu, de 75 centimes sur l’échéance de juin à 163,25 euros, et de 50 centimes sur l’échéance d’août à 168,25 euros, pour un peu plus de 1 500 lots échangés.