Euronext

Le blé poursuit sa progression face à la demande mondiale


AFP le 16/10/2020 à 14:15

Les prix du blé poursuivaient leur progression vendredi, en raison d'une demande mondiale toujours très soutenue, alors que certains pays connaissent des incertitudes climatiques.

« Le blé, on en manque un peu, le marché reste très acheteur, donc les prix continuent de se tenir avec un peu de rétention côté mer Noire (Russie) », a ainsi noté un courtier ayant requis l’anonymat.

Sur le plan climatique, « la Bourse de Rosario dans son rapport mensuel a révisé en baisse son estimation de production en blé pour l’Argentine à 17 millions de tonnes » contre 18 le mois dernier, a souligné le cabinet Agritel vendredi.

« À défaut de blé trop cher », les fabricants d’aliments du bétail ont recours au maïs. C’est notamment le cas du côté de la Belgique et des Pays-Bas, lesquels « ne peuvent pas s’approvisionner comme d’habitude en Roumanie et Bulgarie », compte tenu de production en très forte baisse, « ce qui fait qu’ils achètent pas mal du côté de la France », a indiqué le courtier à l’AFP. L’écart entre le blé et le maïs a donc eu tendance à se réduire ces derniers jours.

Autre facteur – exogène celui-là – qui fait grimper les prix, selon lui, les matières premières, notamment agricoles, servent « de valeur refuge à des fonds qui sont dans l’incertitude de l’impact du Covid sur l’ensemble du secteur économique ».

Un élément qui a « fait pas mal monter le marché », avec l’« inconvénient qu’ils peuvent partir aussi vite qu’ils sont venus », a conclu ce courtier.

Peu avant 13h45 (11h45 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 75 centimes sur l’échéance de décembre à 207,50 euros, et de 50 centimes sur l’échéance de mars à 205,75 euros, pour 19 000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, était proche de l’équilibre, en progression de 25 centimes sur l’échéance de novembre à 185 euros, et en recul de 50 centimes sur l’échéance de janvier à 186,25 euros, pour un peu plus de 200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.