Euronext

Le blé en légère baisse, ajustement des prix après un appel d’offres de l’Égypte


AFP le 11/02/2020 à 16:35

Les prix du blé étaient en baisse mardi après-midi, après le lancement d'un appel d'offres de l'Égypte et au lendemain d'une journée de hausse.

L’activité à l’exportation reste soutenue mais, concernant l’Égypte, « la compétition sera plus rude que la dernière fois, avec la conjugaison d’une hausse des cours [pour la France] (…) et d’un repli des cours » du côté de la mer Noire (Russie, notamment), soulignait le cabinet Agritel.

En revanche, le blé français bénéficie d’un net repli de l’euro face au dollar, à 1,0900 dollar en début d’après-midi.

En Algérie, l’appel d’offres du week-end a résulté en un achat d’environ 550 000 tonnes de blé meunier, sans doute français, pour des chargements en avril, indiquait le cabinet Inter-Courtage dans une note.

Selon les derniers chiffres de Bruxelles, la France a exporté la semaine dernière quelque 856 000 tonnes de blé supplémentaires vers les pays tiers (hors UE) et confirme qu’elle domine nettement ses concurrents européens.

Le ministère américain de l’agriculture devait publier mardi soir son rapport mensuel. Compte tenu de la baisse des exportations de blé russe à ce stade, le rapport devrait conduire « à réviser à la baisse ses estimations d’exportations pour l’ensemble de la campagne » russe, estimait Agritel.

Peu avant 14h30 (13h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 0,50 euro sur l’échéance de mars à 194,25 euros, et d’1 euro sur celle de mai à 192,50 euros, pour 24 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait de 0,25 euro sur le contrat de mars à 167 euros, et de 0,25 euro également sur celui de juin à 172,25 euros, pour 350 lots échangés environ.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.