Euronext

Le blé en léger repli, les prix se stabilisent


AFP le 17/09/2021 à 14:25

Les prix du blé étaient en léger repli vendredi à la mi-journée sur le marché européen, où les prix se stabilisent à un niveau élevé.

Les cabinets d’analyse spécialistes des céréales notaient un tassement pour le blé, après des prévisions de production comme d’exportation européennes revues légèrement à la baisse. Inter-Courtage relève que la hausse des prix des dernières semaines a réduit la demande pour l’alimentation animale, les acheteurs se tournant vers le maïs et les tourteaux « au détriment du blé et de l’orge ». Dans le même temps, « la consommation humaine et industrielle, en rebond après la pandémie, progresse ». « Les exportations vers les pays tiers diminuent en blé, à 31 millions de tonnes et sont quasi stables en orge, à 7,2 millions de tonnes », indique le cabinet, ajoutant que les importations de maïs sont revues à la hausse, à 15,4 millions de tonnes.

De son côté, Agritel souligne que l’analyste russe Ikar a révisé à la baisse son estimation de production de blé 2021 à 74,5 millions de tonnes.  Les pluies attendues ce week-end en Russie pourraient ralentir la récolte du maïs, tandis qu’en Ukraine, les conditions climatiques sont favorables aux semis d’automne.

Vers 12h00 (10h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 25 centimes d’euro sur l’échéance de décembre, à 248,50 euros et de 25 centimes sur l’échéance de mars, à 244,50 euros, pour plus de 6 500 lots échangés. La tonne de maïs était en recul de 25 centimes sur l’échéance de novembre, à 218,75 euros, comme sur l’échéance de janvier, à 219,75 euros, pour quelque 340 lots échangés.

Pour suivre les évolutions des cours des matières premières agricoles, rendez-vous sur les cotations Agri Mutuel.