Fermeture des marchés

La FNAB et la Conf’ recensent les outils de vente directe


TNC le 26/03/2020 à 16:15

Suite à la fermeture des marchés de plein vent, annoncée le 22 mars par le Premier ministre dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la Confédération paysanne et la Fédération nationale de l’agriculture biologique rappellent que d’autres moyens de distribution sont possibles, et listent les plateformes et les initiatives locales dédiées aux circuits courts.

Modes de distribution très importants pour l’agriculture locale et biologique, les marchés de plein vent sont désormais fermés, sauf en cas de dérogation accordée par les préfets. Dans ce contexte, « la FNAB et la Confédération paysanne s’associent pour diffuser au maximum les alternatives fiables sur le plan sanitaire aux marchés de plein air », indiquent les deux organisations dans un communiqué commun, diffusé le 26 mars.

« Nous allons mettre à disposition de tous les paysans et paysannes, sur nos sites web, la liste des outils que nous avons recensée sur lesquels ils peuvent organiser leurs ventes en ligne ainsi que le pré-paiement », indique Guillaume Riou, président de la Fnab. Deux listes ont d’ores et déjà été établies : une liste sur les outils de vente en ligne, l’autre détaille les alternatives à la vente sur les marchés et les initiatives locales facilitant les circuits courts.

« Nous appelons les acteurs publics de proximité à prendre le relais, qu’ils contribuent à maintenir ce lien social essentiel entre le monde agricole et leurs populations, ils ont des outils et un savoir-faire sur la logistique notamment qui doit pouvoir être mobilisé », insiste de son côté Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne.

Lire aussi : « Une catastrophe économique » , dit le secteur
Et : Bruno Le Maire appelle la distribution à privilégier les agriculteurs français