Euronext

Hausse des céréales européennes et attente d’une baisse des exportations russes


AFP le 17/12/2018 à 14:15

Les cours des céréales étaient en hausse, lundi à la mi-journée, alors que les opérateurs prévoient une baisse des exportations russes et une détérioration des récoltes en Argentine.

« La fermeté des cours origine mer Noire se propage sur l’ensemble des marchés, et les récentes pluies sur l’Argentine laissent craindre une dégradation qualitative des blés sur cette origine, qui deviendra notre principal compétiteur en début d’année 2019 sur la destination Maghreb notamment », indique le cabinet Agritel dans une note. Par ailleurs, à la Bourse de Chicago, de nouvelles rumeurs de baisse des exportations russes ont offert la semaine passée un soutien au blé américain, susceptible d’être rendu plus attractif si cette hypothèse se confirmait.

Vers 12h30 (11h30 GMT) sur le marché à terme européen Euronext, la tonne de blé était en hausse de 1 euro à 207,75 euros, et de 1,25 euro sur l’échéance de mai à 209 euros, avec un peu moins de 10 200 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs gagnait 1 euro à 176,50 euros sur l’échéance de janvier, et 1,75 euro sur celle de mars à 179,25 euros, pour 660 lots échangés.