Agroalimentaire

Hausse de 8,4 % des ventes du volailler LDC grâce aux récentes acquisitions


AFP le 04/10/2019 à 10:05

Les ventes du volailler LDC (Le Gaulois, Marie, poulets de Loué) ont progressé de 8,4 % sur un an au premier semestre de son exercice 2019-2020, tiré par l'activité des récentes acquisitions en France et en Hongrie.

Le chiffre d’affaires semestriel ressort à 2,1 milliards d’euros, et la croissance concerne « tous les pôles du groupe », a indiqué jeudi LDC dans un communiqué. Pour le seul deuxième trimestre, LDC enregistre une progression de ses ventes de 8,5 % et des volumes commercialisés de 8 %.

Lors du semestre, les résultats du pôle Volaille France sont en progression de 5,7 %, à 1,6 milliard d’euros, grâce à l’intégration des activités du groupe Doux, reprises en mai 2018, de celles des sociétés Couthouis et Péridy achetées en juillet de la même année, ainsi que de la société Ramon intégrées depuis le 1er juin 2019.

LDC note toutefois un recul des volumes vendus à périmètre identique sur ce pôle (- 1,2 %) qui s’explique à la fois « par une activité en retrait en GMS et par un léger repli des gammes été en relation avec une météo peu favorable », souligne-t-il.

A l’international, le chiffre d’affaires semestriel est en hausse de 51,2 % atteignant 191,8 millions d’euros « portée par l’acquisition de Tranzit en Hongrie qui contribue aux ventes à hauteur de 43,9 millions d’euros ».

En Pologne, les ventes progressent de 16,5 % « grâce aux investissements permettant le développement en produits élaborés et en découpe de poulets », ainsi que grâce à la bonne dynamique à l’export, selon le communiqué. Le chiffre d’affaires du pôle Traiteur progresse lui de 3,7 % à 298,2 millions d’euros, tandis que les volumes sont en hausse de 1,7 %.

Malgré l’activité en retrait en grande distribution, LDC maintient son objectif de résultat opérationnel courant de 200 millions d’euros pour l’exercice 2019-2020, « toutefois conditionné par la réussite des fêtes de fin d’année et le maintien d’une bonne dynamique à l’International et sur la partie Traiteur », souligne-t-il.