Nutri-Score

Fleury-Michon revient à la table des charcutiers


AFP le 20/02/2020 à 11:00

Le groupe de charcuterie-traiteur français Fleury-Michon a réintégré l'interprofession charcutière française (Fict) qu'il avait quittée avec fracas en lui reprochant de ne pas soutenir suffisamment la montée en gamme, ont annoncé mercredi le groupe et les professionnels.

Le groupe avait quitté l’interprofession en septembre 2018, lui reprochant notamment d’avoir publiquement pris position contre le Nutri-Score, étiquetage nutritionnel simplifié. « Fleury Michon a décidé de réadhérer à la Fict à compter du 1er mars 2020 », ont annoncé les deux parties dans un communiqué conjoint

Dans une forme de repentance, « la Fict reconnaît l’intérêt du Nutri-Score pour une information nutritionnelle pertinente, tout en soulignant la nécessité, pour une information complète du consommateur, d’améliorer le Nutri-Score ».

Elle souhaite notamment que ce système « réhabilite les qualités des protéines animales » et prenne en compte « des nutriments essentiels » comme le fer assimilable.

« La mise en œuvre du Nutri-Score continue à reposer sur la décision individuelle de chacune des entreprises membres de la Fict », précisent les deux acteurs réunis.

La Fict annonce son intention de publier « cette année une note pédagogique relative à l’application de cet étiquetage nutritionnel sur les produits de charcuterie traiteur », pour aider ses adhérents souhaitant entrer dans cette démarche. « L’expérience de Fleury Michon sera utile pour l’élaboration de cette note », conclut-elle.