Sécheresse

En anticipation d’un possible été sec, la Conf’ demande des mesures immédiates


TNC le 17/06/2020 à 16:12

Afin d'anticiper une possible sécheresse cet été, la Confédération paysanne demande l'adoption de plusieurs mesures et notamment l'interdiction d’alimenter les méthaniseurs avec des fourrages et pailles et une dérogation à l'interdiction de valorisation des jachères.

Alors que cette journée du 17 juin est dédiée à la « lutte contre la désertification et la sécheresse », la Confédération paysanne publie un communiqué de presse pour demander des mesures immédiates en anticipation d’une possible sécheresse lors de cet été 2020. 

Le syndicat demande ainsi « l’interdiction d’alimenter les méthaniseurs avec des fourrages et pailles pendant au moins toute la période de tension sur les fourrages » en estimant qu’il va manquer de paille cette année et qu’il sera difficile d’affourager les animaux. Deuxième mesure souhaitée : pouvoir déroger à l’interdiction de valorisation des jachères. Et enfin, comme en 2019, des mesures concernant les cultures dérobées.

Rappelez vous les mesures prises par le gouvernement à l’été 2019 : Les éleveurs de 69 départements ont le droit de faucher les jachères

À plus long terme, la Confédération paysanne demande une meilleure gestion de l’eau pour éviter les conflits d’usage. Elle souhaite enfin que soient soutenues des pratiques agronomiques qui « limitent l’érosion, permettent d’allonger la période de séjour de l’eau dans sa phase terrestre et d’augmenter la réserve utile de nos sols » comme la couverture des sols, l’implantation de haies et d’arbres…

Lire aussi : La Confédération paysanne défend le stockage naturel de l’eau