Saint-Étienne

Des agriculteurs en colère déversent du fumier devant la DDT


AFP le 14/02/2019 à 16:30

Près d'une centaine d'agriculteurs de la Loire ont déversé du fumier mercredi soir devant la Direction départementale des territoires (DDT) de la Loire à Saint-Étienne pour protester contre une révision à la baisse de l'estimation des pertes fourragères dans ce département.

À l’appel des syndicats FDSEA et CDJA, les agriculteurs ont mené cette opération avec sept engins agricoles. Une trentaine d’entre eux étaient toujours présents devant la DDT jeudi matin, selon la police.

Le Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) réuni mercredi à Paris, « a ramené, pour des questions bassement financières, à 38 % le niveau des pertes fourragères qui avait été établi à 45 % par un cabinet d’expertise indépendant choisi par la DDT », a protesté Gérard Gallot président de la FDSEA, interrogé par l’AFP. « Outre la baisse du niveau d’indemnisation, cela aura comme conséquence qu’ une exploitation sur deux ne sera pas indemnisable », a-t-il assuré, rappelant que «ce département d’élevage est déclaré en calamité agricole sécheresse pour la deuxième année consécutive. Donc les réserves ont été consommées et les granges sont presque vides ».

Le préfet de la Loire, Evence Richard, s’est rendu sur place mercredi soir. Il « s’est engagé à transmettre l’invitation que nous avons lancé au ministre de l’agriculture (Didier Guillaume) pour qu’il vienne sur place se rendre compte de la situation », a encore indiqué Gérard Gallot.