Fiscalité

Comment fonctionne l’IFI, l’impôt sur la fortune immobilière ?


Cogedis le 20/06/2019 à 06:31

Depuis le 1er janvier 2018, l’IFI remplace l’ISF (l’impôt de solidarité sur la fortune). Quels sont les biens et les contribuables concernés ? Comment se calcule cet impôt ? Le tour sur la question.

Qui est concerné par l’IFI ?

Toutes les personnes physiques dont le patrimoine immobilier net imposable est supérieur à 1 300 000 € sont concernées par l’IFI.

Quels sont les biens taxés par l’IFI ?

  • Les immeubles bâtis, loués ou non, à vocation tertiaire ou résidentielle (résidences principale ou secondaire).
  • Les immeubles non-bâtis.
  • Les actifs immobiliers détenus par l’intermédiaire de sociétés ou via des contrats d’assurance-vie.

Comment est calculé l’IFI ?

Le barème de calcul est progressif et se calcule comme suit :

  • Valeur du patrimoine net taxable entre 0 et 800 000 € : 0 %
  • Valeur du patrimoine net taxable entre 800 000 € et 1 300 000 € : 0,5 %
  • Valeur du patrimoine net taxable entre 1 300 000 € et 2 570 000 € : 0,7 %
  • Valeur du patrimoine net taxable entre 2 570 000 € et 5 000 000 € : 1 %
  • Valeur du patrimoine net taxable entre 5 000 000 € et 10 000 000 € : 1,25 %
  • Valeur du patrimoine net taxable au-delà de 10 000 000 € : 1,5 %

Quand déclarer l’IFI ?

L’impôt sur la fortune immobilière se déclare en même temps que l’impôt sur le revenu.

 

Cogedis, l’Expertise Comptable