Euronext

Chute des cours du blé et du maïs européens après un rapport américain


AFP le 13/08/2019 à 14:10

Les cours du blé et du maïs européens reculaient mardi en milieu de journée sur le marché Euronext, après que le ministère américain de l'agriculture (USDA) a revu à la hausse la production de ces céréales aux Etats-Unis.

À la hausse de la production américaine de maïs, désormais estimée à 353,09 millions de tonnes (Mt), vient s’ajouter une meilleure récolte en Ukraine annoncée à 36,5 Mt par l’USDA.

En Europe, « c’est surtout la révision à la hausse des importations (+ 1 Mt à 21 Mt sur la campagne 2019/2020) qui a retenu l’attention. Bien qu’en baisse par rapport à la campagne 2018/2019 et même si les volumes vers l’alimentation animale pourraient progresser en fonction de l’écart de prix entre le maïs et les autres céréales, le volume de stock de fin de campagne pourrait augmenter en Europe, pesant ainsi sur les prix », indique le cabinet Agritel dans une note.

Concernant le blé, l’USDA s’attend aux Etats-Unis à une production plus importante qu’estimé le mois dernier, à 53,9 Mt. Et malgré une hausse de l’utilisation intérieure et des exportations, le ministère anticipe un stock croissant à la fin de la saison. En conséquence, sur Euronext, les cours « reviennent se négocier sur les plus bas niveaux depuis mai dernier sur l’échéance décembre 2020 », souligne Agritel.

Vers 12 h (10 h GMT), sur le marché à terme Euronext, la tonne de blé perdait 0,75 euro sur l’échéance de septembre, à 166,50 euros, comme sur celle de décembre, à 171,75 euros, pour près de 25 000 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs chutait de 3 euros à 167 euros pour le contrat de novembre, et abandonnait 2,75 euros sur le contrat de janvier, à 171 euros, pour environ 480 lots échangés.