Négoce de céréales américain ADM

Chiffre d’affaires quasi stable au 1er semestre mais la rentabilité bondit


AFP le 30/07/2020 à 16:07

Le géant américain des matières premières agricoles Archer Daniels Midland (ADM) a vu son chiffre d'affaires s'éroder de 1,1 % au premier semestre, mais sa rentabilité s'est nettement améliorée dans le même temps.

Sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net a progressé de près de 84 %, à 860 millions de dollars, selon un communiqué du groupe publié mercredi soir. Sur la même période, son chiffre d’affaires s’est établi à 31,25 milliards de dollars, en repli de 1,1 %. Sur le seul deuxième trimestre, celui-ci est quasi stable (-0,1%), à 16,28 milliards de dollars.

Lire aussi : Retour à la rentabilité pour Bunge au 2e trimestre en dépit de la pandémie

La division la plus importante, celle des oléagineux et services agricoles, sert de locomotive au groupe: + 4,2% au deuxième trimestre grâce à de bonnes opérations en Amérique du Sud, quand les autres activités ont décliné sur la période en raison notamment des remous provoqués par la pandémie de Covid-19. « Nous sommes convaincus de pouvoir continuer à présenter des ventes et résultats solides en 2020 et au-delà », souligne le PDG d’ADM Juan Luciano, cité dans le communiqué.

La rentabilité s’est améliorée après la grande crise de 2019, lorsque les champs d’une partie du Midwest américain avaient été noyés au printemps sous de grandes inondations, puis lorsque les agriculteurs ont été obligés de stocker leurs grains, de soja notamment, pris dans la guerre commerciale entre les États-unis et la Chine.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.