Négoce des céréales

Bunge repasse dans le vert et annonce une vaste restructuration de sa direction


AFP le 08/05/2019 à 19:35

Le géant américain du négoce des céréales et matières premières agricoles Bunge a annoncé mercredi être repassé dans le vert au premier trimestre malgré un chiffre d'affaires en repli, et avoir engagé une vaste restructuration à sa tête.

Le groupe a enregistré un bénéfice net de 37 millions de dollars sur les  trois premiers mois de l’année, contre une perte de 29 millions un an plus tôt. Hors élément exceptionnel et ramené par action, la référence à Wall Street, cela revient à 36 cents là où les analystes s’attendaient à une petite perte. Le chiffre d’affaires de l’entreprise a pourtant reculé de 7 %, à 9,94 milliards de dollars.

Bunge a particulièrement profité de marges plus élevées dans son activité de trituration des oléagineux aux Etats-Unis, au Brésil et en Europe, qui ont permis de compenser de moins bons résultats en Argentine et en Chine.

Dans les céréales, les marges et les volumes du groupe ont reculé « en raison de la combinaison de la rétention par les producteurs de soja et la demande réduite de la part de la Chine », a expliqué le groupe dans un communiqué. Traditionnellement, le premier acheteur d’oléagineux américain, Pékin a fortement réduit ses emplettes l’an dernier depuis le début de la guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales.

L’huile alimentaire a dégagé un résultat supérieur à celui de l’an passé, en raison notamment de l’intégration des activités de la société Loders Croklaan, acquise en 2018, et d’une amélioration des marges au Brésil.

Le groupe a dégagé sur la période une performance « conforme aux attentes », a commenté dans le communiqué son PDG, Greg Heckman, arrivé récemment à la tête de Bunge. Pour « améliorer la performance opérationnelle » de l’entreprise, « optimiser son portefeuille » et « accroître la discipline financière », Bunge a adopté un nouveau modèle de gestion basé non plus sur des zones géographiques mais sur les diverses activités de l’entreprise, a-t-il indiqué. Bunge a aussi nommé au poste de directeur financier John Neppl, un ancien des sociétés Green Plains, Gavilon Group et ConAgra Foods.