Dauphins

Bruxelles juge « inacceptable » le niveau des prises accidentelles


AFP le 25/02/2020 à 15:56

Le niveau des prises accidentelles de dauphins dans les eaux de l'Union européenne est « inacceptable », a estimé mardi le commissaire européen à la pêche Virginijus Sinkevicius, inquiets de la situation après la mort de centaines de cétacés, pourtant une espèce protégée.

Dans un communiqué, le commissaire rappelle que 1 200 dauphins morts ont été retrouvés échoués sur les plages du golfe de Gascogne au cours des premiers mois de l’année 2019, dont le décès est « probablement » liée aux filets de pêche. « Les niveaux de prises accidentelles ne sont pas acceptables. Cela peut mener à l’extinction de populations locales de l’espèce », met-il en garde.

Le commissaire a écrit aux ministres de la pêche et de l’environnement de 22 États membres pour « les exhorter à collaborer dans la recherche d’une solution à cette situation ». Virginijus Sinkevicius a par ailleurs demandé au Conseil international pour l’Exploration de la mer (Ciem), organe scientifique qui surveille les écosystèmes de l’Atlantique nord et le niveau des stocks de poissons, « une mise à jour urgente de leur avis scientifique ».

La question sera également mise à l’agenda des prochains conseils des ministres de l’UE de la pêche et de l’environnement, assure-t-il. La situation des cétacés est particulièrement délicate dans le golfe de Gascogne, mais aussi la mer Celtique et en mer Baltique, souligne le commissaire.