Chicago

Blé en hausse, maïs et soja en baisse avant un rapport très surveillé


AFP le 10/01/2020 à 09:06

Les cours du blé ont progressé jeudi à Chicago tandis que ceux du maïs et du soja ont baissé, les investisseurs se positionnant avant la diffusion vendredi du rapport mensuel officiel sur l'offre et la demande de produits agricoles (Wasde).

« On s’attend à un abaissement des estimations sur les stocks de fin de campagne et la production de maïs et de soja ainsi qu’à une révision à la baisse des estimations sur les superficies consacrées au blé dur d’hiver », souligne Brian Hoops, de Midwest Market Solutions. Les acteurs du marché se positionnent déjà depuis plusieurs jours dans l’anticipation de ces chiffres. Mais « comme le soja a déjà bien grimpé ces derniers jours et que le maïs avait bondi lors du précédent rapport », leurs cours se sont un peu tassés jeudi, relève Dax Wedemeyer, de la maison de courtage Allendale. Les prix du blé ont, eux, bénéficié de la bonne tenue des cours de la céréale en Europe, selon Dax Wedemeyer. Les investisseurs restaient par ailleurs à l’affût de tout élément sur les discussions commerciales entre Washington et Pékin.

Le ministère chinois du Commerce a confirmé jeudi que le vice-Premier ministre, Liu He, se rendrait à Washington du 13 au 15 janvier pour signer l’accord préliminaire conçu comme une trêve dans la guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales. « Il reste toutefois beaucoup de questions sur les détails du texte », remarque Dax Wedemeyer. Selon l’administration américaine, les Chinois se sont engagés à acheter 40 à 50 milliards de dollars de produits agricoles aux États-Unis. Mais les détails restent flous sur les produits concernés, la période la durée de l’accord.

Le président américain, Donald Trump, a estimé pour sa part jeudi que « la grande question (…) est de savoir si les agriculteurs seront en mesure de fournir ou non autant » de biens agricoles. Sur ce point, « c’est le marché qui donnera la direction », estime Dax Wedemeyer. « Si les prix sont adéquats, les agriculteurs n’auront aucun problème à répondre à la demande », avance le spécialiste.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,8325 dollars, contre 3,8425 dollars la veille (- 0,26 %). Le boisseau de blé pour livraison en mars, également le plus actif, a fini à 5,6225 dollars, contre 5,5275 dollars à la précédente clôture (+ 1,72 %). Le boisseau de soja pour livraison en mars, le plus échangé, s’est établi à 9,4350 dollars, contre 9,4725 dollars mercredi (- 0,40 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.