Au Havre et à Cherbourg

Des pêcheurs manifestent contre l’éolien en mer


AFP le 24/09/2021 à 14:53

Une petite centaine de bateaux de pêche ont manifesté vendredi matin dans les ports du Havre et de Cherbourg pour dire « non aux éoliennes qui détruisent la mer ».

« Les éoliennes ne doivent pas remplacer les pêcheurs », « éoliennes, grandes faucheuses », « non au saccage de nos zones halieutiques », pouvaient-on par exemple lire sur les banderoles accrochées sur certains des quelque 40 à 50 bateaux qui ont manifesté dans le port du Havre, a constaté une journaliste de l’AFP.

Deux zodiacs de l’ONG Sea Shepherd ont également participé à cette manifestation au cours de laquelle les chalutiers ont fait sonner leurs cornes de brume et brûler des fumigènes.

La plupart des bateaux étaient normands. Quelques-uns venaient de Boulogne-sur-Mer. « Arrêtons le massacre », pouvait-on lire sur un mannequin en ciré jaune pendu par le cou à un chalutier du Pas-de-Calais.

Ils étaient environ le même nombre de bateaux, normands mais aussi bretons, à manifester en même temps devant la rade de Cherbourg, selon un photographe de l’AFP. « Non aux éoliennes qui détruisent la mer », « touche pas à ma mer », pouvait-on lire.

Les pêcheurs devaient ensuite manifester à terre au Havre comme à Cherbourg. Contrairement à nombre de pays européens comme le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Danemark ou la Suède, la France ne compte encore aucun parc éolien au large de ses côtes. Mais au moins huit sont en projet, dont quatre au large de la Normandie.