LDC (volailles)

Ventes en hausse de 4,9 % au premier semestre


AFP le 05/10/2018 à 11:09

Le volailler LDC (Le Gaulois, Marie, poulets de Loué), repreneur d'une partie de l'entreprise en difficulté, Doux, a vu ses ventes progresser de 4,9 % au premier semestre de son exercice décalé 2018-2019, a annoncé jeudi le groupe.

De mars 2018 à fin août 2018, le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 1,94 milliard d’euros contre 1,85 sur la même période lors de l’exercice précédent, indique le groupe dans un communiqué.

Le pôle volailles voit son chiffre d’affaires progresser de 4,4 %, en comptant les activités de la société Favrau au 1er mars 2018, les activités de produits élaborés reprises à Doux au 22 mai 2018, ainsi que les sociétés Couthouis et Péridy depuis le 1er juillet 2018. En prenant compte la production amont (qui comprend la production avicole, l’activité porc bovin lapin, la collecte de céréales et l’activité œufs), le pôle volailles France représente 1,52 milliard d’euros de ventes (+ 5,6 %), grâce notamment à une forte hausse des ventes d’œufs de consommation plein air, label et bio.

À l’international, en Pologne, le recul des volumes se poursuit (- 3,6 %) mais le chiffre d’affaires progresse de 2,5 % pour atteindre 126,9 millions d’euros, à la faveur du développement des ventes de produits élaborés. « Au cours des prochains mois, LDC bénéficiera de l’activité de la Société Tranzit en Hongrie acquise le 22 août 2018 et intégrée dans les comptes consolidés à partir du 1er septembre 2018. Elle contribuera à l’activité internationale de l’exercice 2018 pour 4 mois », indique le groupe.

Le pôle traiteur, qui comprend notamment les plats cuisinés de marque Marie, a vu son chiffre d’affaires progresser de 2,8 % (1,8 % en volumes), à 287,6 millions d’euros. Concernant ses objectifs sur l’exercice entier, le groupe estime qu’ils seront conditionnés « par l’obtention de revalorisations tarifaires dans un contexte haussier du prix des matières premières ».

Le groupe compte préciser ces objectifs fin novembre, lors de la publication de ses résultats pour le premier semestre.