Chaire mutation des filières d'élevage

UniLasalle et Avril s’associent pour réfléchir à l’avenir des filières viande


TNC le 24/06/2021 à 11:38

Le groupe Avril et Unilasalle se sont associés pour créer une chaire d’enseignement et de recherche orientée sur la mutation des filières d’élevage et les enjeux sociétaux relatifs aux productions animales.

Dans un contexte où la demande en produit d’origine animale augmente à l’échelle mondiale, et ou les débats sur les pratiques d’élevage se multiplient, UniLasalle a décidé de fonder une nouvelle chaire de recherche et d’enseignement afin d’aborder ces sujets. En collaboration avec le groupe Avril et ses filiales Sanders, MiXscience et Feed Alliance, cette chaire aura pour objet d’étude les mutations des filières d’élevage ainsi que les enjeux sociétaux qui les accompagnent. Ce partenariat de quatre ans aura pour objectif de répondre aux interrogations des éleveurs sur l’évolution de leur métier, et de proposer des systèmes d’élevage résilients en adéquation avec les demandes des marchés et des consommateurs. 

Permettre aux filières et aux éleveurs d’anticiper

Financée par le groupe Avril, la nouvelle chaire aura dans un premier temps pour objectif d’identifier les scénarios possibles pour les différentes filières d’élevage. Elle cherchera ensuite à mettre en place des indicateurs dans le but de mieux appréhender les tendances socioéconomiques et sociétales liées à l’élevage. L’objectif à long terme est de pouvoir discerner les mouvements conjoncturels des tendances structurelles pour permettre aux filières, ainsi qu’aux éleveurs, d’avoir une meilleure capacités d’anticipation. « Il est décisif de bien identifier les tendances, pour anticiper l’évolution de nos modèles de production, et en faire des opportunités de développement pour nos filières », explique Christophe Le Bars, Directeur général d’Avril filières d’élevages. 

Pour mener ces recherches, une équipe multidisciplinaire rassemblant experts des productions animales, économistes, sociologues et gestionnaires sera créée. Un chargé de projet, titulaire de la chaire, sera recruté pour coordonner l’ensemble des activités de celle-ci, et assurer le dialogue entre les différentes parties prenantes.