Ventilateur

Un vent nouveau contre les coups de chaud grâce au Cyclone 360


TNC le 15/03/2019 à 11:25
Bioret agri présente son ventilateur 360° pour rafraîchir les vaches laitères en bâtiment. (©TNC)

Bioret agri présente son ventilateur 360° pour rafraîchir les vaches laitères en bâtiment. (©TNC)

Vous réfléchissez à investir dans un ventilateur afin d'anticiper les grosses chaleurs estivales ? La société Bioret agri présente son ventilateur 360°. Contrairement aux systèmes conventionnels qui se basent sur le déplacement d'air, le Cyclone 360 propulse l'air sur les animaux à vitesse constante afin de favoriser l'évacuation des calories des vaches par évapotranspiration.

La société Bioret agri devient importateur exclusif du Cyclone 360, un ventilateur 360° breveté au Canada. Jean-Vincent Bioret explique : « Les ventilateurs verticaux créent des couloirs d’air mais entre ces couloirs, la ventilation est nulle. Les gros ventilateurs suspendus ne font quant à eux pas circuler l’air : ils le projettent seulement en dessous d’eux. Là, le Cyclone 360 crée un véritable flux d’air sous la forme d’un vortex. » Ainsi, placés à 3,7 m de hauteur, chaque Cyclone 360 couvre un diamètre de 25 m (soit une couverture au sol de 550 m2).

Le fonctionnement du ventilateur est automatique : une sonde de température gère son déclenchement.  Les pales sont entrainées par une courroie et permettent de distribuer l’air à 90 m/min. Son prix s’élève à 3 250 €. « Le Cyclone 360 permet une vitesse constante de projection d’air sur les animaux, ce qui augmente le rafraîchissement par évapotranspiration. » Pour Jean-Vincent Bioret, mieux vaut privilégier la ventilation à la brumisation : « La brumisation, c’est bien dans l’aire d’attente où les animaux sont souvent trop serrés. Dans le bâtiment, ça fait baisser la température mais augmente l’humidité donc on est toujours dans une situation de stress. »

En revanche, comme le rappellent les experts du BTPL : « La ventilation mécanique ne vient qu’en complément d’une bonne ventilation naturelle. »