Ferme Lentz à Schoppen (Belgique)

Un séchoir en grange pour produire du lait de foin avec des vaches Fleckvieh


TNC le 04/04/2019 à 11:14

La ferme Lentz, située à Schoppen en Belgique, s'est inspirée d'autres élevages pour installer son séchoir en grange. L'objectif : produire la même quantité totale de lait sur l’exploitation tout en réduisant la distribution de concentrés. Par la suite, les éleveurs aimeraient pouvoir valoriser ce lait de foin en transformation fromagère.

[Témoignage vidéo] Séchage en grange et race Fleckvieh en Belgique :

Rainer Lentz est éleveur laitier bio à Schoppen (Belgique). Il exploite 120 ha et élève 130 vaches Fleckvieh, une race mixte d’Allemagne et d’Autriche de la famille de la Montbéliarde. « C’est une vache rustique bien adaptée à la région. Étant en bio, notre objectif est de valoriser un maximum de fourrages sur la ferme et d’utiliser un minimum d’aliments complémentaires. L’avantage de la race est qu’elle s’adapte à n’importe quelle conduite : elle sait donner beaucoup de lait en système intensif mais ne perdra pas en santé dans un système plus restreint. »

Un séchoir en grange pour produire et transformer du lait de foin

« On est allé visiter des exploitations équipées avec du séchage en grange et on a pu constater la qualité du fourrage et la santé des animaux, ce qui nous a motivé. » Après s’être fait accompagner par des experts français et autrichiens, les associés de l’exploitation ont alors opté pour un séchoir en vrac.

« On s’y retrouve en produisant plus de lait avec un fourrage de qualité et on devrait prochainement pouvoir valoriser ce lait de foin en transformation fromagère. » Le lait de foin est récent en Belgique : « On espère obtenir des aides », témoigne Evelyne Lentz. Celles-ci pourraient faire grimper le prix de 7 centimes/litre de lait.

Découvrez aussi le témoignage du Gaec Hannebique (62) : 50 000 € d’investissement pour autoconstruire un séchoir en grange de luzerne