Variétés de maïs grain et fourrage

Rentabilité et efficacité au cœur de la génétique Syngenta


TNC le 15/12/2021 à 10:08
fiches_Powergrain

Syngenta lance une nouveauté dans la gamme Powergain pour les semis 2022 : SY Brenton. (©Syngenta)

En maïs grain, Syngenta continue le développement de ses hybrides Powergrain pour les semis 2022. Côté fourrage, la gamme Powercell accueille quatre nouveautés. Elles disposent toutes d'un profil alimentaire équilibré pour une production laitière optimisée.

Pour les semis 2022, Syngenta avance la gamme Powergrain, dans laquelle elle rassemble des hybrides « assurant un rendement équivalent à des variétés plus tardives. Une réponse aux attentes des producteurs du nord de la Loire, qui souhaitent intégrer le maïs dans leur rotation », rappelle Mickaël Bourcier, expert technique maïs chez Syngenta. Ces variétés se distinguent par « une implantation plus rapide d’une part et une récolte plus précoce d’autre part grâce à une vitesse de remplissage des grains accélérée ».  Parmi les valeurs sûres de la gamme : SY Calo (très précoce) et SY Telias (précoce). Syngenta lance également pour cette campagne la variété SY Brenton (230-250) : elle est, selon Arvalis, une « variété à essayer pour sa précocité ». 

Quatre autres nouveautés en maïs grain

En dehors de la gamme Powergrain, le semencier accueille quatre autres nouveautés dans son offre grain pour les prochains semis, dont deux variétés demi-précoces : SY Pamplona et SY Torino. Cette dernière est recommandée « pour les parcelles à fort potentiel ». De son côté, SY Carioca (tardif) trouvera sa place dans les sols forestiers d’Aquitaine et SY Andromeda (très tardif), plutôt dans la vallée de la Garonne.

À leurs côtés, retrouvez aussi les deux références SY Enermax (demi-précoce) et SY Sandro (tardif). La première variété se démarque par sa « grande capacité d’adaptation. Elle se montre très stable dans le temps, malgré des conditions très différentes ». SY Sandro peut « aller chercher de très hauts rendements et elle dispose d’un excellent comportement à l’helminthosporiose ».

Avec Powercell, : « un profil équilibré entre fibres et amidon »

Sur le marché du maïs fourrage, retrouvez la gamme Powercell, recommandée pour les rations intégrant plus de 50 % de maïs. Pour rappel, Syngenta y regroupe des « variétés équilibrées, à la fois riches en fibres digestibles et avec un bon niveau d’amidon »

Selon les essais mis en place sur 18 troupeaux laitiers depuis 2018, « les maïs Powercell permettent un gain d’un peu plus de 2 kg de lait par jour et par vache pour les vaches autour de 9 000 kg de lait par vache et par an. Les vaches hautes productrices autour de 11 000 l de lait par vache et par an gagnent aussi en efficacité alimentaire : l’ITL (indice de transformation laitière) passe de 1,34 à 1,52 », précise Mickaël Bourcier. 

Développée depuis cinq campagnes, cette gamme Powercell s’agrandit pour les semis 2022 avec quatre nouveautés : SY Dakini, SY Nomad et SY Feronia (précoces), et SY Amfora (demi-précoce).