Herbe

La sécheresse ralentit la pousse, la situation se détériore dans le sud-est


TNC le 06/06/2022 à 11:31

(©Pixabay)

La chaleur et le temps sec du mois de mai ont fortement ralenti la pousse de l'herbe. La situation est la plus critique dans le sud-est de la France selon Agreste.

Chaleur et absence de précipitations ont marqué le mois de mai. Les éleveurs s’inquiètent de voir déjà la sécheresse s’installer aussi tôt dans l’année. C’est le cas dans le Cantal comme le montrent les photos du Gaec Bos Charrade ou encore en Haute-Loire : 

Dans son dernier point mensuel consacré aux prairies, Agreste indique qu’« au 20 mai 2022, au niveau national, la production cumulée des prairies permanentes est proche de la normale (+ 2 % par rapport à la moyenne 1989-2018) ». Mais après un redémarrage rapide à la sortie de l’hiver, la sécheresse a maintenant fortement ralenti la pousse de l’herbe.

Mais toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne. Si la situation s’est détériorée dans la plupart des régions, c’est surtout le sud-est qui se retrouve en situation de déficit. La production demeure encore excédentaire dans le centre-est et le nord-ouest.