Aux États-Unis

Des milliers de bovins abattus à cause d’une pollution militaire


TNC le 20/02/2019 à 10:24

Art Schaap, éleveur laitier du Nouveau-Mexique (États-Unis) se voit contraint d'euthanasier ses 4 000 bovins. En cause : l'armée américaine. En effet, la base aérienne voisine aurait contaminé les eaux souterraines d'une toxine chimique.

Au sud-ouest des États-Unis, dans l’état du Nouveau-Mexique, plusieurs milliers de bovins devraient être prochainement abattus à cause d’une pollution militaire. C’est ce que relatent nos confrères américains de Farm Journal’s Milk dans un article publié hier. « Art Schaap, éleveur laitier à Clovis (Nouveau-Mexique), fait face à une dévastation unique. Il jette actuellement 15 000 gallons de lait chaque jour [environ 56 000 litres, NDLR], a dû licencier 40 employés et prévoit d’euthanasier ses 4 000 vaches car 7 de ses 13 puits ont été contaminés par des toxines appelées polyfluoroalkyles (PFAS) qui ont pénétré les eaux souterraines de la base aérienne voisine Air Force de Cannon. »

Son troupeau n’est pas le seul à être touché car l’éleveur et sa femme sont eux aussi concernés : leur taux de PFAS dans le sang dépasse le seuil normal recommandé. Indigné, Art Schaap témoignait au journal New Mexico Political Report : « Cette pollution des eaux a empoisonné tout ce pour quoi j’ai travaillé et tout ce qui me tient à cœur. Je ne peux vendre ni le lait, ni la viande, ni les vaches, ni les cultures ou encore ma propriété. La Force aérienne savait qu’il y avait eu une contamination. Ce que je me demande vraiment c’est : pourquoi elle n’a rien dit ? »