Salon de l'agriculture

Avant le Mondial, la France organise les 24 heures de la tonte de mouton


Élevages ovins et caprins le 28/02/2018 à 14:36

Afin d'entretenir la flamme un an pile avant le Mondial de tonte de moutons, la France va organiser en juin prochain dans la Vienne les « 24 heures de la tonte », ont annoncé les organisateurs, mercredi au Salon de l'agriculture.

Du 8 juin à 18h00 au lendemain à la même heure, « deux équipes de trois tondeurs vont se relayer toutes les deux heures » pour tondre un maximum d’animaux, a expliqué à l’AFP Christophe Riffaud, président de l’association pour le mondial de tonte de moutons (AMTM). Chacune des deux équipes comptera une femme : « On veut montrer qu’elles ont toute leur place », selon le président de l’association. Lors du mondial qui se tiendra en juillet 2019, une épreuve sera d’ailleurs organisée spécialement pour les femmes. Quelque 2 500 brebis seront mobilisées pour établir ce qui sera de fait un record de France. C’est en effet la première fois que ce type d’épreuve est organisé dans l’Hexagone. Le double d’animaux seront voués à perdre leur laine lors du mondial en juillet 2019. Ce marathon de la tonte se tiendra au marché au cadran du hameau des Hérolles (Vienne) : « On veut garder l’émulation et rappeler que ça arrive et qu’il reste un an avant les championnats du monde », souligne Christophe Riffaud.

Devant une vingtaine de badauds, il a tondu en une minute une brebis romane, venue exprès de Rambouillet (Yvelines) : un temps beaucoup plus long que la normale, afin que les caméras et photographes présents aient le temps de prendre des vues. L’animal, séparé de son troupeau, semblait anxieux et bêlait de manière soutenue, impressionnant quelque peu les enfants venus le caresser après la tonte.

Un an après l’annonce de l’obtention du Mondial par la France, une première, les projections tablent sur la venue de 50 000 personnes pendant une semaine dans la petite ville de Le Dorat (Haute-Vienne), qui compte habituellement moins de 2 000 âmes, à une heure de Poitiers et 45 minutes de Limoges. Une trentaine de nations des cinq continents vont s’affronter dans trois épreuves différentes : la tonte mécanique, la tonte aux forces (grands ciseaux) et le tri et ramassage de laine.