Engraissement

Atless évalue le risque de troubles respiratoires des jeunes bovins


TNC le 15/10/2018 à 10:36
L’outil Atless permet d’évaluer la sécurité des lots de jeunes bovins par rapport aux maladies respiratoires. (©TNC)

L’outil Atless permet d’évaluer la sécurité des lots de jeunes bovins par rapport aux maladies respiratoires. (©TNC)

Les troubles respiratoires sont un fléau pour les éleveurs de jeunes bovins. Si la vaccination est possible, elle n'est pas toujours efficace et reste couteuse. Dans le cadre du projet Sant'Innov, Ter'élevage et ses partenaires lancent l'outil Atless qui évalue le niveau de risque BPIE des lots d'animaux en centre de tri.

Le projet Sant’innov rassemble des acteurs du secteurs de l’élevage autour de la santé des animaux (Terrena, Inra, Idele, Ifip). Ils se sont récemment penché sur la question des troubles respiratoires des jeunes bovins. Les BPIE (bronchopneumonies infectieuses enzootiques) représentent actuellement 78 % des troubles de santé des jeunes bovins durant le premier mois d’engraissement. Elles peuvent survenir lors de l’allotement des animaux, à cause des caractéristiques des élevages (logement, alimentation…) et des animaux eux-même (immunité, race…).

Ter’elevage et les différents partenaires de Sant’innov ont alors établi une méthode de calcul du risque d’apparition de BPIE dans le mois suivant l’arrivée des bovins en atelier d’engraissement. Ils mettent alors en place la grille Atless qui permet d’évaluer le niveau de sécurité des lots d’animaux en centre de tris vis-à-vis des BPIE. « L’objectif d’Atless est d’aider les éleveurs à prendre conscience de la nature des risques associés aux BPIE et les aider à mettre en place des mesures pour limiter le niveau d’exposition des animaux et à réduire ainsi le recours aux antibiotiques tout en étant respectueuses de la santé et du bien-être des bovins », assurent les experts.