Régénération de prairie APV

32 dents au mètre : suffisant pour faire la différence ?


TNC le 31/03/2021 à 14:30
Les 32 dents au mètre favorisent la germination des graines fourragères grâce à la terre fine qu'elles remontent. (©APV)

Les 32 dents au mètre favorisent la germination des graines fourragères grâce à la terre fine qu'elles remontent. (©APV)

L'Autrichien propose un outil de régénération de prairie actualisé capable de répondre aux exigences du marché. Quatre rangées de dents pour défeutrer le sol, désherber, émousser et sortir de la terre fine en vue de favoriser la germination d'une graine.

Les éleveurs cherchent à renforcer leur autonomie fourragère en cultivant de l’herbe. Un regain d’intérêt qui se traduit par le retour du matériel de hersage des prairies et de regarnissement par sursemis.

L’Autrichien APV propose ses outils plutôt haut de gamme développés pour la régénération des prairies. Leur nom : GP Série Pro. Plusieurs versions existent dont la largeur varie entre 3 m pour les modèles portés et 6 m pour les semi-portés.

Le constructeur a travaillé en collaboration avec les ETA et les Cuma pour adapter son matériel aux conditions : feutrage épais suivant une période de sécheresse, dégâts de surface par les ravageurs type campagnols et rats taupiers, voire sangliers.

32 dents au mètre pour générer de la terre fine et favoriser la germination des graines

À l’avant de l’équipement, la planche niveleuse égalise les mottes et étale les bouses. Ensuite, quatre rangées de dents ressorts, à raison de 32 au mètre linéaire, défeutre la surface du sol, désherbe et émousse le gazon pour les prairies les plus endommagées. Les deux derniers rangs bénéficient de dents de 8 mm de diamètre dont le rôle est de créer de la terre fine nécessaire à la germination des graines fourragères. L’agriculteur peut choisir son rouleau de finition. Il a le choix entre le Cambridge ou le modèle denté baptisé « pied de mouton ».

La capacité de la trémie de semences oscille de 120 à 500 l. Elle alimente l’unité de dosage à commande électrique servant à calibrer la dose à apporter. Le transport de la semence est assuré grâce à l’air fourni par la turbine à entraînement hydraulique. Le flux achemine la semence via les tuyaux flexibles jusqu’au niveau du sol pour plus de précision.

Terminal de commandes Isobus

Le boîtier de commande a plusieurs fonctions : essai de débit, calibrage, modulation de dose ou alarme de fin de trémie. La marque propose aussi une version tactile à écran couleur. Soulignons que le terminal est compatible Isobus et peut donc être piloté directement depuis l’écran du tracteur à condition que celui-ci soit compatible avec la norme.