sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Zones de non traitement

précédent

31/50

articles

suivant

Phytos et ZNT

La consultation prolongée jusqu'au 4 octobre


AFP le 02/10/2019 à 17:20

La consultation publique sur les distances minimales entre habitations et zones d'épandage de pesticides, qui devait prendre fin mardi, est prolongée jusqu'au 4 octobre, a indiqué mercredi le ministère de la transition écologique.

Le gouvernement avait lancé début septembre cette consultation sur un projet d’arrêté jugé minimaliste par les écologistes, qui prévoit de fixer à cinq ou 10 mètres, selon les cultures, la distance minimale entre les habitations et les zones de pulvérisation des produits phytosanitaires chimiques.

La consultation qui a déjà recueilli plus de 50 000 avis, un chiffre inhabituel, devait prendre fin le 1er octobre à 20 h, mais en raison de « bugs » sur le site relevés par certains internautes, le ministère a annoncé la prolongation jusqu’à vendredi pour que « chaque citoyen qui le souhaite puisse exprimer son avis ».

La ministre de la transition écologique Élisabeth Borne a assuré mardi que le gouvernement tiendrait compte de ces commentaires pour les textes qui doivent être publiés avant leur entrée en vigueur au 1er janvier.

Le projet est dénoncé par les écologistes qui jugent les mesures de protection trop faibles et par des dizaines de maires de communes rurales ou urbaines qui ont pris des arrêtés anti-pesticides contestés en justice par l’Etat. Ils avaient appelé à submerger le site internet de la consultation publique lancée début septembre.

Les articles du dossier