sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Space 2020

précédent

6/10

articles

suivant

Lancement du Space 2020

Anne-Marie Quéméner : « On reste confiants pour l’avenir »


TNC le 15/09/2020 à 10:52

Bousculé par la crise sanitaire, le Space tient cette année une édition particulière, riche de rendez-vous digitaux avec, également, quelques temps forts sur le site. Alors que le salon ouvre ses portes aujourd’hui, Anne-Marie Quéméner, commissaire générale du salon, nous détaille l’évènement et reste confiante pour l’avenir.

Salon incontournable de la rentrée agricole, le Space va manquer cette année aux exposants et aux professionnels du monde agricole. Dans le cadre d’une édition un peu particulière, qui se tient du 15 au 18 septembre, « nous avons mis en place un certain nombre d’actions pour maintenir le lien », explique Anne-Marie Quéméner, commissaire générale du salon : plateau TV sur le parc expo, maintien des Innov’Space, application pour faciliter les rendez-vous entre visiteurs et entreprises, plus de 85 conférences à distance…

Lire : Space 2020 : si le salon est annulé, le programme reste chargé du 15 au 18 septembre

Sur place, deux tables-rondes sont également organisées le 16 septembre, la première sur le lien entre éleveurs et consommateurs, l’autre sur les différents maillons de la chaîne alimentaire « qui a été solide malgré les difficultés », explique Anne-Marie Quéméner.

Lire aussi : Space 2020 : face à la crise, le salon innove et se renouvelle grâce au digital

Le ministre en soutien ?

Les organisateurs du Space, qui avec d’autres salons agricoles ont rencontré le ministre de l’agriculture jeudi dernier, attendent également « un soutien moral et affiché, et une reconnaissance du rôle des salons dans le monde agricole aujourd’hui », rappelle aussi la commissaire du salon qui compte sur la venue à Rennes de Julien Denormandie.

Lire aussi : Plan de relance – Julien Denormandie : « Accompagner les éleveurs pour améliorer leurs pratiques »

« Ce serait pour nous un signal fort, encourageant, dont tous les organisateurs de salon ont besoin », insiste-t-elle.

Si l’absence du Space va créer un manque dans l’activité commerciale des entreprises, « on reste confiants pour l’avenir », ajoute Anne-Marie Quéméner. Le monde de l’élevage sera à nouveau au rendez-vous l’année prochaine, du 14 au 17 septembre 2021, avec une édition enrichie des leçons tirées de ces moments difficiles : ce sera « un mix entre un Space physique qui ne peut pas être remplacé, avec en complément toute l’offre digitale mise en place cette année, et que nous allons développer l’année prochaine », indique la commissaire générale.