sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Récoltes 2020

précédent

14/20

articles

suivant

[Moisson 2020] F. Berson, Soufflet

« En orges, des rendements très hétérogènes, mais une qualité plutôt bonne »


TNC le 06/07/2020 à 10:59

Directeur collecte chez Soufflet Agriculture, François Berson nous livre les premières tendances de la moisson au 1er juillet 2020. En orges, les rendements sont globalement hétérogènes, mais la qualité est au rendez-vous. Les blés affichent également une qualité satisfaisante. Du côté des colzas, les rendements varient beaucoup selon le type de sols et les conditions de culture.

En orge d’hiver, « la qualité est la bonne surprise de la campagne », indique François Berson, directeur collecte de Soufflet Agriculture, dans un premier bilan. Elle est plutôt bonne à très bonne, en ce qui concerne le calibrage : « moyenne de 86-87 %, ce qui est très rare », souligne François Berson. « Au niveau des protéines, la moyenne est également plutôt bonne : 10,2-10,3. Cela cache, par contre, une très forte disparité ».

En effet, les rendements d’orge d’hiver sont très hétérogènes, en fonction des régions : « de 20 à 100 q/ha. Conséquences de la pluviométrie excessive de l’automne, puis de la sécheresse au printemps ». Avec – 10 à 15 q/ha en moyenne, « les rendements sont globalement décevants ».

Lire aussi : Quelles tendances pour cette moisson 2020 ?

Concernant les orges de printemps, « les récoltes ont débuté sur la façade Atlantique et les cultures ont l’air de bien s’en sortir ». Ces orges de printemps, semées à l’automne, affichent un rendement moyen de 60 q/ha à ce jour, et une bonne qualité. En blé, « la moisson a tout juste commencé sur la façade Atlantique aussi, la qualité est plutôt satisfaisante pour le moment ». Des colzas ont également été réceptionnés, « avec une moyenne de rendement qui s’étalonne de 20 à 40 q/ha suivant le type de sols ».

Le directeur collecte Soufflet Agriculture donne rendez-vous vers le 15-20 juillet pour un prochain point. Les récoltes devraient avoir bien avancé d’ici là. En attendant, bonne moisson à tous !

Les articles du dossier