sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Réforme de la PAC

précédent

15/50

articles

suivant

Pac et petites fermes

La Conf’ déçue par le manque d’engagement du ministre


TNC le 08/03/2021 à 16:30

À l’occasion du Salon à la ferme, la Confédération paysanne a reçu le ministre de l’agriculture le 5 mars, en Ille-et-Vilaine. L’objectif était d’interpeller Julien Denormandie sur l’utilité sociale et économique des petites fermes, pourtant peu soutenues dans la Pac. Néanmoins, le syndicat s’estime déçu par le manque de vision et de réponse de la part du ministre.

Si le ministre de l’agriculture est le seul membre du gouvernement à avoir accepté l’invitation de la Confédération paysanne lors de leur semaine de « Salon à la ferme », les échanges qui se sont tenus le 5 mars en Ille-et-Vilaine n’ont pas véritablement donné satisfaction au syndicat.

« Avec cette invitation nous voulions mettre en avant la nécessité de reconnaître et de soutenir les petites fermes dans la prochaine Pac, rappelle ainsi la Conf’ dans un communiqué diffusé suite à la venue de Julien Denormandie. Mais après plus d’une heure d’échange, il n’en ressort aucune vision ni engagement politique de sa part ».

Pour le syndicat, ne pas opposer les modèles, comme le ministre souhaite le faire, serait justement de « réorienter et mieux répartir la Pac », dont certaines aides sont déséquilibrées en partie à cause des références historiques.

« Le Ministre dit ne pas nous oublier mais seuls les actes compteront : l’aide forfaitaire « petits agriculteurs » existe, c’est le bon outil pour soutenir ces petites fermes, le Ministre doit donc la soutenir et l’activer dans la future Pac. Le sujet est publiquement sur la table et nous sommes déterminés à faire aboutir cette revendication », rappelle la Confédération paysanne.

Les articles du dossier