sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Réforme de la PAC

précédent

/30

articles

suivant

Négoce de céréales

Bunge dans le rouge au premier trimestre


AFP le 07/05/2020 à 12:04

Le géant américain du négoce de céréales et matières premières agricoles Bunge a accusé une perte nette de 184 millions de dollars au premier trimestre, marqué par les premières conséquences de l'épidémie de Covid-19 sur la perturbation de la chaîne alimentaire mondiale.

Bunge avait enregistré un bénéfice net de 45 millions de dollars sur les trois premiers mois de 2019, mais terminé l’exercice sur une perte annuelle de 1,3 milliard.

Selon un communiqué du groupe, le chiffre d’affaires s’est légèrement contracté au premier trimestre 2020, à 9,17 milliards de dollars contre 9,5 milliards au premier trimestre 2019.

Dans le domaine des oléagineux, les marges se sont dégradées un peu partout par rapport à l’an passé, sauf en Chine où les stocks et la disponibilité de soja étaient réduites, avant de remonter fortement au fur et à mesure de l’avancée de l’épidémie, a indiqué le groupe.

Cela a occasionné quelques pertes liées à des contrats de trituration sur le marché à terme, ainsi que sur des contrats d’huile végétale.

« Avec peu de visibilité sur la deuxième partie de l’année, l’environnement de marché et les dynamiques actuelles indiquent que notre résultat par action sera cette année au dessous de nos attentes originelles », a prévenu le groupe dans un communiqué.

Les résultats des huiles comestibles en particulier seront inférieurs aux attentes, en raison d’une demande réduite aussi bien dans le secteur alimentaire que dans le secteur énergétique due à l’épidémie et seulement partiellement compensée par l’amélioration des ventes de détail.

Les perspectives pour le sucre et l’énergie sont aussi modifiées en raison de la chute des prix brésiliens de l’éthanol et de la volatilité des taux de change, particulièrement au deuxième trimestre, a ajouté Bunge.

Les articles du dossier