sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Covid-19 : les conséquences pour le monde agricole

précédent

125/329

articles

suivant

Viande bovine

La FNB dénonce l’inaction du ministre


TNC le 21/04/2020 à 09:48

En pleine crise sanitaire, la Fédération nationale bovine déplore la baisse des prix payés aux producteurs et l’attitude du ministre de l’agriculture qui a refusé la mise en place d’un prix minimum.

La FNB, qui avait demandé le 29 mars au ministre de l’agriculture l’instauration d’un prix minimum payé aux éleveurs, a reçu le 16 avril une réponse négative de la part de Didier Guillaume. Or, si les ventes de steak haché progressent de 24 % en frais et de 60 % en congelé, indique la FNB, « dans le même temps, le prix payé au producteur – contrairement au prix payé par le consommateur – a enregistré une nouvelle baisse la semaine dernière et se situe désormais 1,33 € en-dessous du coût de production des éleveurs pour la catégorie des vaches de race à viande », déplore l’organisation dans un communiqué du 20 avril.

Si Didier Guillaume a déclaré devant les députés qu’il n’y avait « aucune raison acceptable pour justifier que le prix payé aux éleveurs baisse » avec la mise en place du confinement, il « se satisfait de « cours globalement stables » qui n’atteignent que « -1 % pour les gros bovins » au cours de la semaine 14 », souligne la FNB, qui dénonce la « passivité » du ministre. Une inaction qui, conjuguée à l’attitude peu responsable de la grande distribution, avait provoqué l’appel à retenir les animaux en ferme, lancé par l’organisation, le 15 avril.

Lire aussi : Le coronavirus bouscule l’équilibre des marchés

Les articles du dossier