sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Covid-19 : les conséquences pour le monde agricole

précédent

167/329

articles

suivant

Crise sanitaire

Bibendum fabrique des masques à fond la gomme !


TNC le 13/04/2020 à 07:38
Le Bibendum, célèbre mascotte du manufacturier Michelin, va fabriquer des masques chirurgicaux pour pallier leur indisponibilité sur le territoire français. (©Michelin & TNC)

Le Bibendum, célèbre mascotte du manufacturier Michelin, va fabriquer des masques chirurgicaux pour pallier leur indisponibilité sur le territoire français. (©Michelin & TNC)

Michelin a annoncé sa contribution pour aider à sortir au plus vite de la crise du Covid-19 : fabriquer des masques chirurgicaux en grand volume. Fin juin, près de 5 millions de masques par semaine devraient sortir des ateliers de la marque au Bibendum pour alimenter les hôpitaux et protéger le personnel soignant. Sans compter les visières, le liquide hydroalcoolique, les billots hospitaliers, les composants de respirateurs...

Alors que la France lutte pour augmenter la disponibilité de ses masques chirurgicaux, Michelin vient d’annoncer le redémarrage de dix usines européennes pour contribuer à l’effort et aider le personnel soignant.

Lire aussi : Kuhn rejoint Agco et Michelin

Grâce à leur capacité d’innovation et à leur connaissance des matériaux, Bibendum et ses équipes développent, fabriquent et mettent à disposition une grande quantité de masques dans des délais extrêmement courts. Une initiative qui permet à l’entreprise de contribuer à la lutte mondiale contre la pandémie de Covid-19.

5 millions de masques par semaine d’ici fin juin

L’équipementier annonce être en mesure de produire près de 400 000 masques chirurgicaux de catégorie 1 chaque semaine dans ses ateliers. En Europe, dix sites ont été retenus parmi lesquels on retrouve La Combaude à Clermont-Ferrand (France), Olsztyn (Pologne) et Zalau (Roumanie). La capacité devrait être renforcée par des initiatives similaires en Amérique du Nord.

Par ailleurs, Michelin s’associe à d’autres acteurs économiques pour concevoir une version réutilisable qui sera déployée à grande échelle. Appelé « Ocov », entièrement développé et produit dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le masque de type FM (Face Mask) P1 ou P2 est économique et peut vite être fabriqué en grande quantité. Selon Michelin, il est réutilisable jusqu’à 100 fois grâce à ses cinq filtres lavables et interchangeables.

5 000 unités de cette première version sont déjà en cours de fabrication. Objectif : 1 million de masques chaque semaine courant mai, et jusqu’à 5 millions d’ici fin juin, soit l’équivalent de 500 millions de masques jetables actuels.

Des visières stérilisables pour les hospitaliers

À la demande de plusieurs hôpitaux français, Michelin entame la fabrication de visières en polycarbonate stérilisables destinées au milieu hospitalier. Dès la semaine prochaine, le groupe coordonne la sous-traitance de 10 000 visières.

À souligner aussi que Michelin s’implique dans d’autres projets tels que des respirateurs, des pièces pour les appareils médicaux, des billots hospitaliers ou encore du gel hydroalcoolique.

Les articles du dossier