sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Elections européennes

précédent

25/26

articles

suivant

Jérémy Decerle sur la liste LaREM

La CR estime que « les agriculteurs sont trahis par le syndicat majoritaire »


TNC le 26/03/2019 à 17:33

Réagissant à l’annonce, par Jérémy Decerle, le président de Jeunes agriculteurs, de sa candidature aux Européennes sur la liste de la République en marche, la Coordination rurale dénonce une « tromperie » à l’égard des agriculteurs.

« La FNSEA et JA sont-ils bien des syndicats ? » questionne la Coordination rurale dans un communiqué. Le deuxième syndicat agricole dénonce la candidature de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs, aux élections européennes sur la liste LaREM, « sur l’invitation d’Emmanuel Macron et de Didier Guillaume ».

« La Coordination rurale estime que les agriculteurs sont une nouvelle fois trahis par le syndicat majoritaire. En effet, il y a deux mois à peine les agriculteurs étaient invités à choisir leurs représentants agricoles et voici qu’aujourd’hui le président de JA annonce qu’il rejoint ceux face à qui il est censé défendre les intérêts de sa profession. »

« Quelle tromperie alors même que le néo-libéralisme promu par le parti de la majorité gouvernementale vise à écarter tout ce qui peut gêner les marchés, à l’opposé des besoins de maîtrise de l’économie qu’attendent les agriculteurs et pour laquelle se battent les syndicats ! »

« (…) On comprend mieux l’enthousiasme de Monsieur Decerle lors des EGA, qui sous couvert d’améliorer le sort des agriculteurs pensait d’abord à sa propre personne ! », explique Bernard Lannes, le président de la CR. « Comment peut-on garder son indépendance, son autonomie et son sens critique à l’égard de tous les acteurs politiques quand on brigue des mandats politiques ? »

« Tout le monde peut comprendre à quel point il est malsain que le syndicalisme serve de tremplin pour faire carrière dans la politique. Il faut stopper le mélange des genres qui est la marque de fabrique du syndicalisme majoritaire. »

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Toute l’actualité sur les salons agricoles SIA et SIMA 2019

précédent

/44

articles

suivant

Jérémy Decerle sur la liste LaREM

La CR estime que « les agriculteurs sont trahis par le syndicat majoritaire »


TNC le 26/03/2019 à 17:33

Réagissant à l’annonce, par Jérémy Decerle, le président de Jeunes agriculteurs, de sa candidature aux Européennes sur la liste de la République en marche, la Coordination rurale dénonce une « tromperie » à l’égard des agriculteurs.

« La FNSEA et JA sont-ils bien des syndicats ? » questionne la Coordination rurale dans un communiqué. Le deuxième syndicat agricole dénonce la candidature de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs, aux élections européennes sur la liste LaREM, « sur l’invitation d’Emmanuel Macron et de Didier Guillaume ».

« La Coordination rurale estime que les agriculteurs sont une nouvelle fois trahis par le syndicat majoritaire. En effet, il y a deux mois à peine les agriculteurs étaient invités à choisir leurs représentants agricoles et voici qu’aujourd’hui le président de JA annonce qu’il rejoint ceux face à qui il est censé défendre les intérêts de sa profession. »

« Quelle tromperie alors même que le néo-libéralisme promu par le parti de la majorité gouvernementale vise à écarter tout ce qui peut gêner les marchés, à l’opposé des besoins de maîtrise de l’économie qu’attendent les agriculteurs et pour laquelle se battent les syndicats ! »

« (…) On comprend mieux l’enthousiasme de Monsieur Decerle lors des EGA, qui sous couvert d’améliorer le sort des agriculteurs pensait d’abord à sa propre personne ! », explique Bernard Lannes, le président de la CR. « Comment peut-on garder son indépendance, son autonomie et son sens critique à l’égard de tous les acteurs politiques quand on brigue des mandats politiques ? »

« Tout le monde peut comprendre à quel point il est malsain que le syndicalisme serve de tremplin pour faire carrière dans la politique. Il faut stopper le mélange des genres qui est la marque de fabrique du syndicalisme majoritaire. »

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Viande polonaise frauduleuse

précédent

/8

articles

suivant

Jérémy Decerle sur la liste LaREM

La CR estime que « les agriculteurs sont trahis par le syndicat majoritaire »


TNC le 26/03/2019 à 17:33

Réagissant à l’annonce, par Jérémy Decerle, le président de Jeunes agriculteurs, de sa candidature aux Européennes sur la liste de la République en marche, la Coordination rurale dénonce une « tromperie » à l’égard des agriculteurs.

« La FNSEA et JA sont-ils bien des syndicats ? » questionne la Coordination rurale dans un communiqué. Le deuxième syndicat agricole dénonce la candidature de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs, aux élections européennes sur la liste LaREM, « sur l’invitation d’Emmanuel Macron et de Didier Guillaume ».

« La Coordination rurale estime que les agriculteurs sont une nouvelle fois trahis par le syndicat majoritaire. En effet, il y a deux mois à peine les agriculteurs étaient invités à choisir leurs représentants agricoles et voici qu’aujourd’hui le président de JA annonce qu’il rejoint ceux face à qui il est censé défendre les intérêts de sa profession. »

« Quelle tromperie alors même que le néo-libéralisme promu par le parti de la majorité gouvernementale vise à écarter tout ce qui peut gêner les marchés, à l’opposé des besoins de maîtrise de l’économie qu’attendent les agriculteurs et pour laquelle se battent les syndicats ! »

« (…) On comprend mieux l’enthousiasme de Monsieur Decerle lors des EGA, qui sous couvert d’améliorer le sort des agriculteurs pensait d’abord à sa propre personne ! », explique Bernard Lannes, le président de la CR. « Comment peut-on garder son indépendance, son autonomie et son sens critique à l’égard de tous les acteurs politiques quand on brigue des mandats politiques ? »

« Tout le monde peut comprendre à quel point il est malsain que le syndicalisme serve de tremplin pour faire carrière dans la politique. Il faut stopper le mélange des genres qui est la marque de fabrique du syndicalisme majoritaire. »

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Affaire Spanghero

précédent

/13

articles

suivant

Jérémy Decerle sur la liste LaREM

La CR estime que « les agriculteurs sont trahis par le syndicat majoritaire »


TNC le 26/03/2019 à 17:33

Réagissant à l’annonce, par Jérémy Decerle, le président de Jeunes agriculteurs, de sa candidature aux Européennes sur la liste de la République en marche, la Coordination rurale dénonce une « tromperie » à l’égard des agriculteurs.

« La FNSEA et JA sont-ils bien des syndicats ? » questionne la Coordination rurale dans un communiqué. Le deuxième syndicat agricole dénonce la candidature de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs, aux élections européennes sur la liste LaREM, « sur l’invitation d’Emmanuel Macron et de Didier Guillaume ».

« La Coordination rurale estime que les agriculteurs sont une nouvelle fois trahis par le syndicat majoritaire. En effet, il y a deux mois à peine les agriculteurs étaient invités à choisir leurs représentants agricoles et voici qu’aujourd’hui le président de JA annonce qu’il rejoint ceux face à qui il est censé défendre les intérêts de sa profession. »

« Quelle tromperie alors même que le néo-libéralisme promu par le parti de la majorité gouvernementale vise à écarter tout ce qui peut gêner les marchés, à l’opposé des besoins de maîtrise de l’économie qu’attendent les agriculteurs et pour laquelle se battent les syndicats ! »

« (…) On comprend mieux l’enthousiasme de Monsieur Decerle lors des EGA, qui sous couvert d’améliorer le sort des agriculteurs pensait d’abord à sa propre personne ! », explique Bernard Lannes, le président de la CR. « Comment peut-on garder son indépendance, son autonomie et son sens critique à l’égard de tous les acteurs politiques quand on brigue des mandats politiques ? »

« Tout le monde peut comprendre à quel point il est malsain que le syndicalisme serve de tremplin pour faire carrière dans la politique. Il faut stopper le mélange des genres qui est la marque de fabrique du syndicalisme majoritaire. »

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Elections des chambres d’agriculture 2019

précédent

/11

articles

suivant

Jérémy Decerle sur la liste LaREM

La CR estime que « les agriculteurs sont trahis par le syndicat majoritaire »


TNC le 26/03/2019 à 17:33

Réagissant à l’annonce, par Jérémy Decerle, le président de Jeunes agriculteurs, de sa candidature aux Européennes sur la liste de la République en marche, la Coordination rurale dénonce une « tromperie » à l’égard des agriculteurs.

« La FNSEA et JA sont-ils bien des syndicats ? » questionne la Coordination rurale dans un communiqué. Le deuxième syndicat agricole dénonce la candidature de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs, aux élections européennes sur la liste LaREM, « sur l’invitation d’Emmanuel Macron et de Didier Guillaume ».

« La Coordination rurale estime que les agriculteurs sont une nouvelle fois trahis par le syndicat majoritaire. En effet, il y a deux mois à peine les agriculteurs étaient invités à choisir leurs représentants agricoles et voici qu’aujourd’hui le président de JA annonce qu’il rejoint ceux face à qui il est censé défendre les intérêts de sa profession. »

« Quelle tromperie alors même que le néo-libéralisme promu par le parti de la majorité gouvernementale vise à écarter tout ce qui peut gêner les marchés, à l’opposé des besoins de maîtrise de l’économie qu’attendent les agriculteurs et pour laquelle se battent les syndicats ! »

« (…) On comprend mieux l’enthousiasme de Monsieur Decerle lors des EGA, qui sous couvert d’améliorer le sort des agriculteurs pensait d’abord à sa propre personne ! », explique Bernard Lannes, le président de la CR. « Comment peut-on garder son indépendance, son autonomie et son sens critique à l’égard de tous les acteurs politiques quand on brigue des mandats politiques ? »

« Tout le monde peut comprendre à quel point il est malsain que le syndicalisme serve de tremplin pour faire carrière dans la politique. Il faut stopper le mélange des genres qui est la marque de fabrique du syndicalisme majoritaire. »

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Tour de l’Agriculture Française

précédent

/13

articles

suivant

Jérémy Decerle sur la liste LaREM

La CR estime que « les agriculteurs sont trahis par le syndicat majoritaire »


TNC le 26/03/2019 à 17:33

Réagissant à l’annonce, par Jérémy Decerle, le président de Jeunes agriculteurs, de sa candidature aux Européennes sur la liste de la République en marche, la Coordination rurale dénonce une « tromperie » à l’égard des agriculteurs.

« La FNSEA et JA sont-ils bien des syndicats ? » questionne la Coordination rurale dans un communiqué. Le deuxième syndicat agricole dénonce la candidature de Jérémy Decerle, président de Jeunes agriculteurs, aux élections européennes sur la liste LaREM, « sur l’invitation d’Emmanuel Macron et de Didier Guillaume ».

« La Coordination rurale estime que les agriculteurs sont une nouvelle fois trahis par le syndicat majoritaire. En effet, il y a deux mois à peine les agriculteurs étaient invités à choisir leurs représentants agricoles et voici qu’aujourd’hui le président de JA annonce qu’il rejoint ceux face à qui il est censé défendre les intérêts de sa profession. »

« Quelle tromperie alors même que le néo-libéralisme promu par le parti de la majorité gouvernementale vise à écarter tout ce qui peut gêner les marchés, à l’opposé des besoins de maîtrise de l’économie qu’attendent les agriculteurs et pour laquelle se battent les syndicats ! »

« (…) On comprend mieux l’enthousiasme de Monsieur Decerle lors des EGA, qui sous couvert d’améliorer le sort des agriculteurs pensait d’abord à sa propre personne ! », explique Bernard Lannes, le président de la CR. « Comment peut-on garder son indépendance, son autonomie et son sens critique à l’égard de tous les acteurs politiques quand on brigue des mandats politiques ? »

« Tout le monde peut comprendre à quel point il est malsain que le syndicalisme serve de tremplin pour faire carrière dans la politique. Il faut stopper le mélange des genres qui est la marque de fabrique du syndicalisme majoritaire. »