Hospices de Beaune

Vers des enchères abondantes


AFP le 21/09/2022 à 10:27

Les 162es ventes des vins des Hospices de Beaune (Côte-d'Or), plus anciennes enchères caritatives au monde, s'annoncent abondantes, le millésime 2022 ayant été très généreux malgré la sécheresse, ont indiqué mardi les Hospices.

« Nos 46 cuves en rouge sont pleines », a indiqué Ludivine Griveau, régisseur des 60 hectares de vignobles des Hospices de Beaune, lors d’une conférence de presse. L’an dernier, seules 16 cuves avaient été remplies de vin rouge, a-t-elle précisé. Les traditionnelles enchères des Hospices, qui se dérouleront le dimanche 20 novembre, devraient donc s’approcher du nombre record de pièces (comme on appelle les fûts en Bourgogne) mises en vente en 2018, soit 828. Ces enchères avaient établi un nouveau record, avec 14,2 millions d’euros.

En 2021, seules 351 pièces avaient été proposées à la vente, en raison d’un millésime très peu généreux, pour un total de 11,7 millions d’euros. Cette année, « le millésime 2022 nous en met plein les yeux », a déclaré Mme Griveau, qui gère les 60 hectares du domaine. Après la « frayeur des gelées début avril », qui finalement n’ont pas provoqué de dégâts, « les pluies tombées à point nommé pour la floraison », en juin, ont permis à la vigne de « passer l’été sec », a-t-elle expliqué. « On a cette fois-ci la quantité, en plus de la qualité », s’est réjoui le directeur des Hospices, François Poher.

Le fruit de la vente est destiné aux frais de fonctionnement du domaine viticole et aux investissements de l’hôpital public de Beaune, ainsi qu’aux neuf Ehpad que gèrent les Hospices. Depuis leur fondation au XVe siècle, les Hospices gèrent un service hospitalier grâce aux dons des particuliers, majoritairement en vignes : c’est la vente des vins qu’elles produisent qui leur permet de fonctionner. Les Hospices ne reçoivent en effet aucun argent public pour la rénovation de leurs infrastructures.

Outre la vente des fûts destinés à ces investissements, une autre pièce de vin (soit 228 litres), dite « pièce du président », est traditionnellement destinée chaque année à une autre œuvre caritative. Cette année, ce sera la cause des enfants. Deux associations seront choisies « dans les semaines à venir », sa indiqué M. Poher. En 2021, la vente de la « pièce du président », réservée à la cause des femmes, avait établi un nouveau record, s’écoulant à 800 000 euros (hors frais) contre 660 000 en 2020.