Vente des Hospices de Beaune

Une édition « pour la cause des femmes »


AFP le 21/09/2021 à 18:26

Les prochaines enchères caritatives des vins des Hospices de Beaune, les plus importantes au monde, seront en partie au bénéfice de « la cause des femmes », a annoncé mardi l'institution, dont la vente sera cette année organisée par Sotheby's, en remplacement de sa concurrente Christie's.

Un des fûts mis aux enchères (630 au total l’an passé, NDLR) sera dédié à la « cause des femmes dans toutes ses dimensions », a indiqué le président des Hospices François Poher, lors d’une conférence de presse à Beaune (Côte d’Or). Le choix des bénéficiaires de la vente de ce fût, qui avait atteint le record de 660 000 euros l’année dernière, n’est pas encore effectué mais il s’agira d’une association de lutte contre la violence faite aux femmes et d’une autre dans le domaine médical, a précisé le président.

Les enchères, qui auront lieu le 21 novembre, ne seront plus cette année organisées par la maison britannique Christie’s, mais sa concurrente américaine Sotheby’s, qui entend profiter de ce rendez-vous pour lancer en France ses premières ventes aux enchères de vins et spiritueux. « Après Londres il y a cinquante ans, puis New York et Hong Kong, la France va devenir notre quatrième plateforme pour les enchères de vins et spiritueux », a déclaré Mario Tavella, président de Sotheby’s France.

Les vins de Bourgogne tirent leur épingle du jeu

« Cette décision n’avait que trop tardé car les vins français représentent plus de 85 % du montant des ventes réalisées par Sotheby’s dans ce domaine », a-t-il ajouté lors de la même conférence de presse. Sotheby’s a vendu en 2020 pour 92 millions de dollars (78,5 M€) de vin et spiritueux et déjà 58 M$ US (49 M€) lors du seul premier semestre de cette année, a souligné le président, évoquant un « marché en pleine croissance ». « Nous estimons que la France peut devenir notre premier marché dans le monde », a déclaré pour sa part Jamie Ritchie, directeur monde des vins et spiritueux chez Sotheby’s.

Dans cet essor, les vins de Bourgogne tirent particulièrement leur épingle du jeu. « En 2014, ils représentaient 26 % des ventes, contre 50 % en 2019. Les bordeaux, eux, représentaient 62 % des ventes en 2014 et 26 % en 2019 », a-t-il indiqué. Outre la pièce de charité, la vente des Hospices de Beaune sert à payer les travaux effectués dans les hôpitaux et maisons de retraite tenus par les Hospices. Cet institut est financé depuis le XVe siècle par des dons, en particulier de vignes, dont il possède 60 hectares. Les dernières enchères, en 2020, avaient rapporté 12,76 millions d’euros (sans les frais).