Au premier trimestre

Rémy Cointreau anticipe une année de forte croissance


AFP le 26/07/2022 à 09:05

Le groupe Rémy Cointreau, à la tête du cognac Rémy Martin, du gin The Botanist et de la liqueur Cointreau, anticipe une « nouvelle année de forte croissance » à l'issue du premier trimestre de son exercice décalé.

D’avril à juin, le groupe de spiritueux a généré 409,9 millions d’euros de chiffre d’affaires, en progression de 39,9 % sur un an, « grâce à un effet très positif des devises (+ 12,9 %) », du fait de la dépréciation de l’euro face au dollar américain, a précisé le groupe dans un communiqué mardi.

Pour l’année 2022-23, le groupe prévoit « un effet favorable de ses devises » à la fois sur le chiffre d’affaires : entre 90 et 100 millions d’euros, contre 70 à 80 millions précédemment ; et à la fois sur son résultat opérationnel courant, désormais estimé entre 50 et 50 millions d’euros, contre 30 à 40 précédemment.

Ses ventes du premier trimestre ont été portées par la fin des mesures de confinement en Chine et des ventes en progression en Amérique, Europe, Moyen-Orient et Afrique. Les activités en Chine de Rémy Cointreau, qui a été « pénalisé par les mesures de confinement en avril-mai », ont enregistré un fort rebond en juin. Le groupe estime que les effets de la pandémie en Chine ont été « limités », son niveau d’activité étant « traditionnellement faible » au moment où les mesures sanitaires ont été prises.

Les ventes de ses liqueurs et spiritueux ont augmenté de 28,7 %, notamment grâce à une campagne publicitaire lors du Super Bowl aux États-Unis ayant permis à la marque The Botanist de gagner « de nouveaux référencements ».