Partenariat

RAGT et Bayer allient leurs forces pour développer des semences de blé hybride


TNC le 26/04/2021 à 08:40
« En associant des lignées parentales qui ont chacune des caractéristiques innovantes, nous pourrons proposer aux agriculteurs des variétés de blé qui répondent aux principaux problèmes auxquels ils sont confrontés dans n'importe lequel de leurs champs », explique Laurent Guerreiro, directeur général de RAGT Semences. (©Bayer)

« En associant des lignées parentales qui ont chacune des caractéristiques innovantes, nous pourrons proposer aux agriculteurs des variétés de blé qui répondent aux principaux problèmes auxquels ils sont confrontés dans n'importe lequel de leurs champs », explique Laurent Guerreiro, directeur général de RAGT Semences. (©Bayer)

RAGT et Bayer ont annoncé, le 20 avril 2021, la signature d'un accord pour développer des semences de blé hybride pour les marchés européens. Les deux partenaires entendent ainsi proposer de nouvelles variétés de blé à fort potentiel et répondre aux problématiques actuelles des agriculteurs.

« En combinant la position de leader de Bayer dans la protection de la culture du blé, son expertise dans les systèmes de production de semences et ses solutions numériques de pointe dans l’agriculture, et la position de leader de RAGT en tant que société de semences de céréales en Europe avec des innovations constantes en matière de semences variétales, les deux sociétés ont l’intention de faire progresser le développement de la technologie du blé hybride et de fournir un système de culture du blé innovant », expliquent-elles dans un communiqué commun.

« Libérer le potentiel de la performance agronomique du blé »

Selon Laurent Guerreiro, directeur général de RAGT Semences, l’objectif est de rester « en phase avec les besoins d’une agriculture en pleine évolution. […] Concrètement, en associant des lignées parentales qui ont chacune des caractéristiques innovantes, nous pourrons proposer aux agriculteurs des variétés de blé qui répondent aux principaux problèmes auxquels ils sont confrontés dans n’importe lequel de leurs champs ».

Le blé hybride constitue notamment un levier face aux défis du changement climatique, « tout en obtenant une productivité plus élevée dans des systèmes de culture durables », précise Bob Reiter, responsable de la R&D de la division Crop Science de Bayer. Pour cela, les deux partenaires comptent notamment s’appuyer sur leur « innovation complémentaire et les capacités numériques pour libérer le potentiel de la performance agronomique du blé », ajoute Bruno Tremblay, responsable régional pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique de la division Crop Science de Bayer. Ils comptent ainsi « contribuer à un système de production alimentaire et fourragère européen plus autosuffisant ». 

[ACTU] Nous sommes très heureux de vous annoncer l'accord de coopération de recherche que nous venons de signer avec…

Publiée par RAGT Semences sur Mardi 20 avril 2021