Crédit Mutuel

Partenaire des Rencontres Nationales des Vignerons Indépendants de France


Viticulture le 05/04/2019 à 16:01
De gauche à droite : Christophe Durdilly, Président VAR, Jean-Louis Lebeau, responsable d'activités au Crédit Mutuel-CIC, Christophe Chevré, Directeur VIF, Vincenette Dewas, responsable marché agriculture au Crédit Mutuel Méditerranéen et Thomas Montagne, Président VIF. (©Crédit Mutuel)

De gauche à droite : Christophe Durdilly, Président VAR, Jean-Louis Lebeau, responsable d'activités au Crédit Mutuel-CIC, Christophe Chevré, Directeur VIF, Vincenette Dewas, responsable marché agriculture au Crédit Mutuel Méditerranéen et Thomas Montagne, Président VIF. (©Crédit Mutuel)

2e banque des professionnels de l’agriculture, le Crédit Mutuel poursuit depuis 2013 son soutien au syndicat des Vignerons Indépendants de France (VIF). Rassemblant plus de 7000 adhérents dont plus de 2500 sur le territoire du Crédit Mutuel Méditerranéen, cette structure organise ses Rencontres Nationales les 3 et 4 avril 2019 à Saint-Maximin, au pôle culturel La Croisée des Arts. Près de 400 congressistes sont inscrits à ce programme 2019 intitulé : « Vendre à l’export » !

Comme le soulignent Vincenette Dewas et Jean-Louis Lebeau, respectivement responsable du marché de l’agriculture de la Fédération du Crédit Mutuel Méditerranéen et responsable d’activités au niveau national : « Créé en 1976 en Languedoc-Roussillon, le syndicat des vignerons indépendants fonctionne à l’image de notre banque coopérative avec une confédération nationale et des fédérations départementales dynamiques. Le maillage sur tout le territoire viticole s’est réalisé relativement vite ».

Pendant ces deux jours, de nombreux ateliers sont proposés dont deux notamment animés par : Pascal Bouvet, responsable du Club CIC international (Lyon) sur le thème : « Réussir une mission export » et Anaïs Potier, directrice du bureau de représentation CMCIC de Montréal (Canada) : « L’importance de la culture locale dans les négociations ».

Ces thématiques illustrent la logique entrepreneuriale et les valeurs de proximité communes à nos deux entités.

« À contre-courant du modèle de concentration, notre syndicat défend le maintien d’exploitations viticoles nombreuses et diversifiées, la promotion du métier et le développement économique. Nous sommes heureux de nous rassembler dans le Var lors de cette édition 2019 et d’échanger sur l’export, une activité qui concerne 70% des Vignerons Indépendants», ajoute Claudine Colon, chargée d’études économiques et animatrice du Club Partenaires à la Confédération des Vignerons Indépendants.