Marché céréalier

Les surfaces de blé seront en hausse dans le monde en 2020/21, selon le CIC


TNC le 22/11/2019 à 18:07
218 Mha de blé emblavés dans le monde en 2020/21 selon le CIC (©Pixabay) 

218 Mha de blé emblavés dans le monde en 2020/21 selon le CIC (©Pixabay) 

Ce 21 novembre, le Conseil international des céréales (CIC) a annoncé que les surfaces de blé vont augmenter de 1 % dans le monde en 2020-2021. La production mondiale de grains a également été revue à la hausse, à 2 162 Mt, soir + 5 Mt par rapport aux précédentes estimations.

Les surfaces mondiales consacrées au blé devraient augmenter de 1 % durant la campagne 2020/21, comparées à la campagne précédente, mais resteront tout de même inférieures à à la moyenne des cinq années précédentes. C’est ce qu’a annoncé le CIC ce jeudi. Il estime que 218 Mha seront consacrées à la culture du blé dans le monde.

Concernant la campagne en cours, les champs de blé n’ont pas été gâtés ces dernières semaines, entre excès de pluie sur le nord de l’Europe ou, à l’inverse, sécheresse en mer Noire. Les précipitations pluvieuses ont interrompu les travaux automnaux dans certaines régions de l’Europe, surtout au Royaume-Unis et en France. À l’inverse, en Ukraine, les cultures semées récemment ont souffert de la sécheresse et n’ont donc pas bénéficié d’un bon début de cycle. Ce qui a eu pour conséquence une baisse significative de la superficie rapportée, estime le CIC.

À lire aussi :  « Mieux vaut retarder les chantiers et privilégier de bonnes conditions »

En revanche, les surfaces à récolter devraient progresser en Russie. Quant aux  États-Unis, les semis étaient pratiquement terminés, avec 95 % des surfaces de blé semées au 17 novembre selon le rapport hebdomadaire sur l’état des cultures d’USDA, soit exactement au niveau de la moyenne quinquennale. « Les surfaces emblavées devraient rester proches des creux historiques », explique le CIC.

Le CIC a également revu ses estimations de production de grains. Il estime désormais que ce sont 2 162 Mt de grains (blé et céréales secondaires) qui seront produites dans le monde, soit 5 Mt de grains supplémentaires comparé aux précédentes estimations. Les récoltes plus conséquentes de blé et d’orge (un record) compensent le recul du maïs, qui toutefois, voit sa production attendue augmenter de 3 Mt, pour s’établir à 345 Mt, contre 366 Mt l’année dernière.

Un total de 2 162 Mt de grains est attendu pour 2019/20 selon le CIC (©CIC / Création : TNC)

Le CIC prévoit une production mondiale de blé à 762 Mt en 2019/20 (©CIC / Création : TNC)

Le CIC s’attend à une production mondiale de maïs à 1 103 Mt en 2019/20 (©CIC / Création : TNC)

À lire aussi :  Labourer ou non ? La météo remet cette question au premier plan

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.