Comptes de l’agriculture 2013

Le revenu moyen des viticulteurs en nette hausse


Viticulture le 03/07/2014 à 16:30

2013 serait globalement une meilleure année que 2012 pour les vignerons français en termes de résultat, contrairement à la tendance générale à la baisse. Mais cette évolution cache certainement des contrastes importants selon les catégories d’exploitation et les régions. C’est ce qui ressort des dernières prévisions de la Commission des comptes de l’agriculture (Ccan).

La Commission des comptes de l’agriculture et de la nation a présenté cette semaine les résultats provisoires pour l’année 2013 des revenus agricoles. Les chiffres présentés ont confirmé les tendances établies en décembre 2013 qui faisaient état d’une baisse prévisionnelle du revenu moyen* par exploitation. Celle-ci serait de 22 % entre 2012 et 2013, passant de 35.900 € à 27.900 €. Ce recul s’explique par la forte baisse des prix en grandes cultures et par une hausse des prix des intrants.

Mais l’évolution enregistrée par la viticulture dénote. Le revenu moyen du secteur pour 2013 enregistrerait en effet une nette hausse, avec un montant prévisionnel de 51.800 €, contre 39.000 € l’année précédente (voir en violet sur le graphique).

« Un examen plus détaillé a montré des évolutions très contrastées selon les catégories d’exploitation et les régions » indique le ministère de l’Agriculture, notamment à propos de la viticulture. « Les évolutions prévisionnelles dans le secteur viticole ont ainsi amené certains membres de la commission à demander un approfondissement des estimations dans ce secteur », poursuit celui-ci. Le président de la Commission, l’inspecteur général honoraire de l’Insee, a donc demandé au Ssp (service de la statistique et prospective du ministère) de « consolider dans les jours qui viennent les chiffres de ce secteur, ainsi que ceux des régions à dominante viticole ». La publication d’Agreste prévue aujourd’hui a donc été reportée au 10 juillet 2014, afin qu’elle tienne compte de cet « approfondissement ».

L’Apca a de son côté étudié l’évolution du revenu agricole sur le long terme – sur 13 ans, entre 2000 et 2013 – et par région. L’analyse sur cette période montre que 15 départements ont connu une baisse de leur revenu pendant ces 13 dernières années. Ils sont localisés en Aquitaine, à cause des « difficultés du vignoble », en Alsace, et en Languedoc-Roussillon, où arboriculture et viticulture sont « sous tension », indique l’Apca.

Les résultats réels – qui sont ceux issus du Rica – ne seront quant à eux connus qu’en décembre 2014.

N.B : *Revenu estimé à partir du Revenu courant avant impôt par actif non salarié.