Champagne Laurent-Perrier

Hausse de 33 % du bénéfice net au premier semestre


AFP le 23/11/2018 à 09:54

Le groupe de champagnes Laurent-Perrier a augmenté son bénéfice net de 33 % au premier semestre de son exercice décalé, tirant les bénéfices de sa stratégie haut de gamme et d'une hausse des exportations.

Lors des six mois révolus le 30 septembre, le bénéfice net du groupe, qui produit les marques Laurent-Perrier, Salon, Delamotte et Champagne de Castellane, s’est élevé à 10,5 millions d’euros contre 7,9 millions un an auparavant, selon un communiqué diffusé vendredi. Le chiffre d’affaires a progressé de 5,3 % à 99,7 millions d’euros, et le bénéfice d’exploitation de 10,6 % à 18,7 millions d’euros.

Dans un marché mondial du champagne en recul de 1,9 % en volume sur douze mois, Laurent-Perrier a affirmé poursuivre une « stratégie de valeur », et bénéficier « d’une nouvelle amélioration de la contribution des cuvées haut de gamme aux ventes », ainsi que d’une hausse des exportations, a indiqué Stéphane Dalyac, président du directoire, cité dans un communiqué.

La marge d’exploitation, à 18,8 %, a progressé de 0,9 point sur un an. La dette nette, à période comparable, est en légère augmentation, mais ne représente plus que 74 % des fonds propres, contre 76 % l’an dernier. Le groupe a indiqué que les résultats du premier semestre n’étaient « pas extrapolables au second, en raison de la forte saisonnalité de l’activité ». « Dans un contexte économique et monétaire où les incertitudes, liées notamment au Brexit, appellent toujours à beaucoup de prudence, Laurent-Perrier maintiendra le cap de sa stratégie de valeur, les résultats semestriels de l’exercice attestant de sa pertinence. Le groupe entend continuer à consolider son plan de croissance et de rentabilité en s’appuyant sur ses cuvées haut de gamme et l’international », précise le communiqué.