Alerte météo

Grande agitation dimanche et en début de semaine prochaine


TNC le 05/02/2020 à 14:52
Le temps restera calme jusqu'à samedi, avant l'arrivée d'une tempête venant du nord de l'Europe. (©Pixabay)

Le temps restera calme jusqu'à samedi, avant l'arrivée d'une tempête venant du nord de l'Europe. (©Pixabay)

« Après les records de chaleur lundi (jusqu’à 27,8 degrés dans les Pyrénées-Atlantiques) et la tempête en Corse mardi (jusqu’à près de 170 km/h), le calme revient sur l’ensemble de la France au retour de l’anticyclone. Un retour assez court, jusqu’à samedi, avant un changement de temps radical dès dimanche », indique Frédéric Decker de MeteoNews.

« L’anticyclone se décalera vers l’Europe Centrale dès vendredi, protégeant encore la France. Dans le même temps, les premières dépressions très creuses se rapprocheront des îles Britanniques. Une première tempête frappera le nord des îles Britanniques samedi. Un front atténué circulera sur la France, apportant des pluies faibles après une matinée encore lumineuse notamment dans l’est », indique Frédéric Decker, météorologue chez MeteoNews.

Des vents violents sur la moitié nord dimanche

« À partir de dimanche, un très rapide courant océanique, boosté par un puissant courant jet en altitude, déboulera sur les îles Britanniques et le nord de la France. Ce sera la tempête côté Anglais. Chez nous, la moitié nord sera balayée par des vents violents, de l’ordre de 80 à 90 km/h. Les 100 km/h seront atteints et dépassés le long de la Manche. Des rafales tempétueuses seront susceptibles de se produire également dans l’intérieur des terres au nord de la Seine. Les précipitations s’annoncent aussi assez conséquentes. Ces prévisions sont susceptibles d’évoluer dans un sens ou dans l’autre d’ici là étant donné l’échéance encore un peu lointaine », poursuit Frédéric Decker.

Encore du vent et de la pluie lundi sur le tiers nord de la France

« Ces vents potentiellement très violents se maintiendront lundi, principalement sur le tiers nord de la France. Les passages pluvieux continueront de se succéder. Sans atteindre des niveaux exceptionnels, ces nouvelles précipitations assez marquées durant trois à quatre jours risquent de provoquer des nouvelles crues et inondations en tombant sur des sols toujours saturés en eau, notamment dans le nord-est.

Le flux océanique s’essoufflera plus ou moins ensuite malgré quelques fortes rafales encore mardi et sans doute des pluies ou giboulées. Les conditions resteraient tout de même assez perturbées », précise le météorologue.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur la météo Agri Mutuel.