Conséquences du gel

Des foyers de bactériose observés sur pois


TNC le 23/05/2019 à 17:24

Suite aux épisodes de gel début mai, des foyers de bactériose sont observés sur pois de printemps dans le Nord et l'Est. Aucun traitement curatif n'est possible à ce jour, seul le retour d'un temps chaud et sec pourra stopper l'évolution de la maladie.

« Au stade végétatif, le pois peut tolérer jusqu’à – 5°C en conditions optimales. Cependant les amplitudes thermiques de ces derniers jours ne sont pas favorables à son endurcissement aux températures gélives », constate Bastien Rémurier de Terres Inovia.

Suite aux épisodes gélifs entre le 5 et le 7 mai 2019, les équipes de l’institut technique observent des foyers de bactériose sur pois de printemps, notamment dans le nord et l’est de la France. Cette maladie est « naturellement présente sur les plantes sans être nuisible et peut coloniser la plante par les lésions en cas de dégâts mécaniques du gel ». Les symptômes caractéristiques : « lésions vitreuses, grasses, vert foncé à marron, touchant les organes aériens ». Cette maladie peut alors « entraîner le dessèchement de la plante par la suite ».

« À ce jour, il n’existe aucun traitement curatif contre cette maladie. Seul un retour d’un temps chaud et sec peut stopper l’évolution des foyers », ajoute Bastien Rémurier. Des solutions préventives sont également à l’étude par Terres Inovia et la Fnams.

À lire aussi : Gelées – Quels impacts sur les cultures ?