Laurent-Perrier

Bénéfice annuel en hausse malgré la chute des ventes


AFP le 11/06/2021 à 10:07

Le groupe de champagne Laurent-Perrier a enregistré une hausse de 6,5 % de son bénéfice net à 25,2 millions d'euros lors de son exercice décalé 2020/2021, en dépit de la chute de 19,5 % de son chiffre d'affaires du fait de la pandémie de Covid-19.

Le chiffre d’affaires du groupe familial s’est établi à 195,2 millions d’euros contre 242,4 millions lors de l’exercice 2019/2020, selon un communiqué publié vendredi. « Le groupe a su s’adapter à cette situation inédite (…) confirmant ainsi la résilience de son modèle fondé sur sa politique de valeur », a souligné Stéphane Dalyac, président du directoire, cité dans le communiqué. Dédié exclusivement au champagne, le groupe détient les marques Laurent-Perrier, Salon, Delamotte et Champagne de Castellane.

Pour l’exercice en cours 2021/2022, « le groupe va reprendre ses investissements de long terme, notamment en support de ses marques, et s’attend donc à une baisse probable de son résultat opérationnel », avertit la société basée à Tours-sur-Marne. Elle relève aussi que « la situation sanitaire reste incertaine et évolutive ».

En 2020/2021, la baisse de 25,4 % des volumes de champagne vendus par le groupe, suite aux mesures sanitaires décidées dans le monde et notamment la fermeture des activités d’hôtellerie et de restauration, « a été limitée en chiffre d’affaires par un effet de + 5,8 %, porté par la force des marques et la qualité des champagnes haut de gamme » de la société, dit-elle. Le résultat opérationnel est resté stable à 41,3 millions d’euros (+0,2 %). Et le groupe est parvenu à accroître le taux de marge opérationnelle sur les ventes de champagne de 4,6 points à 22,4 %, notamment en adaptant ses coûts (dépenses marketing et frais de structure). Le cash-flow opérationnel a baissé de 10,7 millions d’euros sur cette période pour s’établir à 3,6 millions d’euros au 31 mars.